mercredi 23 août 2017

PARFUMS D'OASIS !...

   Point d'artifices mais les sublimités de l'étant.  Ailleurs, dans les villes, le gain a dévoré le sablon, y parque ses blocs de ferrailles, dresse des murs hideux près des égoûts déversant dans la mer. La turpitude de l'eau n'a d'égale que celle  des menées opaques, glauques qui tintinabulent depuis les tiroirs caisses ! Qu'importe, la curée et la grand messe sont de circonstances et ravissent les masses aveugles décérébrées, assoiffées d'authenticité ravagée ; dernier bastion qu'un appétit vorace guette sous... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 01:23:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,