vendredi 25 août 2017

" ON " !...

    Le soleil mord  la peau. La frondaison des arbres, des arbustes, des buissons devient  cassante ; la campagne a perdu ses nuances profondément vertes et  bigarrées. Pas une  goutte d'eau n'est tombée depuis des mois. Poussières, particules, cendres se mélangent et témoignent des forfaits de l'été 2017 ! L'air-pocalypse sent très mauvais, surtout le matin, comme un goût de métal, de souffre dans la bouche ... ! Les vents, les incendies affolent  les indices d'hygrométrie revus à la baisse.... [Lire la suite]