Nous en ajoutons un autre ! Le numérique et l'informatique excellent dans l'art  de " standardiser " le temps à venir ... La science Météo s'arme, avec force Statistiques et  surtout, analyses tendancieuses servant les rois du Système.

Mais interrogeons, en mille points de la Planète les Anciens, les hommes et les femmes de la terre, des océans, des montagnes et zones désertiques ; ils vous diront tout autre chose, des recoupements d'informations étonnants, le fruit d'un vécu au quotidien, des signes  qui ne trompent pas et  que l'on retrouve partout, avec la même acuité et virulence, qui  se répètent et s'amplifient d'année en années, si bien que désormais le contexte pousse à l'exode irréversible pour survivre.

C'est bien les bureaux, les ciels vus à travers les prismes des écrans plasma 4 K THD, très  haute définition ! Mais ces gens-là, mettent-ils encore le nez dehors ? Tout est passé au crible des équations ; parfaits graphes de très bons élèves, certes, méritoires mais déconnectés de la " vraie réalité " des faits observables, ressentis.

Cette capacité à tout détailler, zone par zone, par tranches de temps et d'espaces,  noie le poisson, disperse sous couvert de la précision, enclave en définitive les données et ment parfaitement en ramenant la statistique vers des macro-valeurs qui ne rendent compte que de ce qu'on veut bien nous faire accroire.

Nous pouvons affirmer que nous eûmes cet été 2017, durant des semaines, des températures de l'ordre de 8 à 10 ° C au-dessus des normales de saison, aucune pluie, une sécheresse et des incendies conséquents.

Ces amplitudes auront touché bien des régions du Pourtour Méditerranéen et bien au-delà 

!

SINDIBAD  LE MARIN 

Pour

CORSICA...GO56