OFF_THE_TOP__LA_ZAROUATA_

 RIDER /   " LA ZAROUATA " - VISITEUR DU SITE CORSICA...GO56 

 

 

 Il faudra encore  beaucoup d'Absinthe pour le passeur Charon... De l'Ether aussi, à condition qu'il soit  auroral et pur ! Quelques zestes d'embruns chargés du précieux nard voyageant vers le Ponant. Et, du Levant ravagé,  ajoutons la dive ambroisie que les  Îles affectionnent toujours,  en voguant avec les légendes.

De ces îles que l'on garde, que l'on voit  dans les yeux, jeunes et si belles comme un reflet, loin des  atavismes aux appétits voraces ...

De quoi porter  assistance à tous les naufrages, sans doute le meilleur des remèdes qui  ouvrent grands les corridors liquides de l'Eau-Delà, qui signent  l'heureux décours vers la faim de tout, de rien !

Mais pardonnez-moi  l'orthographe sans doute hasardeuse que  le  Visiteur  risque ici en nous livrant  son titre  hermétique !  Vous serez indulgents ; le sens est bien là, criant de vérités, depuis le mal de terre et le mal aux mondes qui l'habitent  et qui l'obsèdent sans relâche. 

Gageons ici  que  la rançon  vaut harmonie et souveraine tutelle. Comme un absolu fugace. La rançon d'une rencontre intouchée, exclusive, unique.

La preuve irréfutable que ces  apports insulaires disséminés au coeur d'une frange de brume auréolant son écrin. Le pèlerin, lui, le sait ! 

Et même si les arbousiers périssent sur pieds  après un été dantesque, des incendies ignobles et meurtriers, une Île et son  idée, ses pensées,  poursuivent les desseins imprescriptibles de l'étant dont nous recherchons le pouls, la palpitation, le souffle régénérateur, palingénésique.

Hâte-toi d'écrire, disait René CHAR et, pour causes ! D'autant plus que le silence des proches se fait lourd, assassin comme la rumeur, Un-Pitoyable !  

Mais  écris ! Oui, car il est des traces à laisser afin que vérités  à nouveau éclosent et pointent du doigt le parjure et la forfaiture de sang... Pour ce qui est  du  lien,  relate, retranscris, trace la voie entre  sommets et abysses, à moindre coûts d'apparats et d'artifices mais avec cette profusion d'illusions  essentielles, vers Oméga ...

Tant d'énigmes bipolaires, au plus près d'Arthaud, de Michel ;  il y en aura de plus en plus, jusqu'à l'apothéose et l'éclair, quand viendra le temps de rendre non des comptes mais de témoigner, à la hauteur  du regard, droit dans le soleil, avec ou sans eclipse

MARIN -  ÉNIGMES  - Pensées en Mer - 

 

 

LA_ZAROUATA_ENVOIE_