TRAINING_GRANDES_VOILES_ET__GROS_FLOTTEURS__VAGUES_

5.7  //  94 Litres Waveboard  // THRUSTER _QUAD 

 

Question  qui répondra au problème récurrent des navigations sous-toilées ! Et il y  en a, bien plus que ce que l'on pourrait penser... Nous disons grandes voiles de vagues à partir de 5.2 /  5.3 M2 jusqu'à 6.2 M2 environ.

Il convient bien sûr de choisir et de posséder un Flotteur pur vague,  adéquat et volumineux. Et même si la tendance  est à la  réduction de la voilure, à l'éclosion des boards généreuses en volume, aux tailles et aux ratio plus compacts, posséder et y monter une grande voile peut s'avérer payant les jours de fin de  coup de vent et de rentrée du vrai swell, tant attendu.

15 Noeuds // Il faut gérer

!

Les réglages seront les vôtres, assez pointus, nombreux : pensez-y, il faut tout revoir ; mais il importe de gréer un mât très exigeant, aux réponses rapides, laissant à la voile les opportunités de réagir immédiatement à la demande de puissance, de nervosité requises en pareilles conditions.

La quête d'un planning immédiat  est essentielle afin de ne pas se faire doubler par l'onde de houle.

D'autre part, s'élancer de plus loin, au vent du spot, - sans exagérer -, permet d'aborder et de se placer pil-poil dans le Line Up et plus précisément sur la section, suivant sa physionomie et son comportement.

Une  grande voile bien établie, au profil parfaitement bloqué engendre une vitesse telle que le vent apparent prend des tours ; cependant, il arrive qu'une grande surface  génère à contre de quoi neutraliser la pénétration dans l'air du Matos. Dès lors,  un placement hasardeux ou inopportun sur la vague aidant, le rider peut aussi ralentir ! C'est un point sur lequel il faut veiller.

Ne pas descendre trop  bas dans le creux de la vague si celle-ci  demeure  placée trop On Shore par rapport au vent, - le vent parvient du quart arrière -  ; s'adjoindre la poussée de l'onde au surf, évoluer à mi-section sera le plus sûr moyen de conserver sa mobilité et ses temps de réaction, tout en sollicitant son gréement par retransmission des pressions du corps au flotteur ! 

Nous vîmes par deux occasion des Riders dominer le  Spot munis de  5.7 m2  //  6.2 m2, montées sur de gros flotteurs tandis que des dizaines de boards s'ammassaient sur le sable

...