PANISSE_A_LA_PROVENCE

SPOT  " I TUNAROTI  " 

I_TUNNAROTI__SPOT_

 

Le Visiteur " PANISSE ",  est Wind Rider à ses occasions ; il connaît très bien le Grand Sud de l'Île et aussi ses caprices quant aux manquements, aux infidélités de la houle, du swell, malgré les forts vents d'ouest qui ont balayé  l'île de Corse.

Très pointilleux sur la lecture des données Météo, il aura bien détaillé observations, signes du ciel  et mer  du vent avant que d'opter pour un Spot au potentiel No Limit : " I TUNAROTI  "  !

On y pêchait dans les temps plus anciens le Thon Rouge. Osons espérer qu'il n'en fût pas de ces massacres que l'on perpétrait  avec de grands filets, à bord des bateaux, vers les Côtes Sardes ;  nous évoquons là  les traditions nommées " MATONNARA " !...

Ce domaine  de hauts-fonds et de secs peut s'avérer redoutable les jours de forts Libecciu, ( SW ),  de Ponant, ( W ), et de Mistral, ( NW). Nous le vîmes un jour dans ses apparats de gros temps ; des  vagues immenses se voyaient freinées par un vents d'Est contraire relevant ainsi de si hautes chevelures d'écume que nous crûmes voir des fées, des nues  d'embrums absolument magiques...

Pourquoi " PANISSE " nous diriez-vous ?

Et bien, tout simplement parce qu'il se montre  nostalgique de la belle Provence de Paul Cézanne, de l'Estaque,  de l'homme à l'oreille coupé, de Paul Gauguin, oui ! Nostalgique de la poésie de Frédéric Mistral, des Baux de Provence et du chant des vents, de ces venelles et de ces places sous les platanes qui conduisent aux marchés merveilleux et enivrants de senteurs, de parfums, de vies, de saisons ...!

 Il y aura vécu près de 10 années, curieux de tout, souvent en ballades à travers la Culture, le Chant, la Peinture et bien sûr :  la Poésie ! Tout un tableau ...

Nous l'avons un peu suivi à travers ses évolutions, dans les vagues de la mer du vent dont il connaissait avant d'appareiller le devenir ! Comme c'est  étrange ! tous nos visiteurs nous viennent d'ailleurs, de ces ailleurs emplis de nouveautés, de partages, de saines  présences aussi...! 

Nous relatons et cela nous importe de le faire, pour la Nature, la beauté, l'harmonie, les plantes et les animaux qui peuplent  de  ravissants rivages. Tantôt, nous évoquions le ballet des ailes libres, exaltées de vent, multicolores. Maintenant est à l'heure de  " PANISSE ", Rider rompu aux vents forts venus de Provence, en quête d'absolu, de rencontre fluide et liquide, transe-lucide habituelle dont il aime caresser  le saphir, l'aigue-marine, l'onde tourmaline !

Partagez et commentez ces Posts, Lectrices et Lecteurs car ils n'ont d'autres desseins de voler au secours d'une Planète aux abois, en détresse, qui n'en peut plus et le dit, très fort !

Ne l'oublions pas, les blessures d'hier font le terreau de la décadence ; les rejets d'hier griment l'horizon et le souffle vital ! L'indifférence aujourd'hui, creuse la fosse commune où nous irons tous par défaut d'égard, de sobriété, de mesure à son encontre 

MARIN 

Pour PANISSE 

CORSICA...GO56

 

BACK_SIDE_DE_PANISSE_