jeudi 21 septembre 2017

SANS TITRE !...

      " Il y a plus de larmes versées sur la terre qu'il y a d'eau dans l'Océan  "  BOUDDHA   J'entends le cri de l'enfant sous la roue et l'engin de la guerre qui chemine   depuis les gravats des bévues aériennes           des tyrans passées en pertes et profits des coaliséscontre nature et malsains Mésalliance de fortune des décideurs dont les menées insanes   ineptes  sciemment aveugles pactisent sur le front doré de l'or noiret des marchés juteux... [Lire la suite]