GO56___2010__TUNARA__OUTSIDE_REEF_BACK_LOOP_

Il y a le faisceau de la récompense mais également celui de la punition ! Osciller entre ces deux pôles c'est là, peut-être vivre vrai !  Encore faut-il qu'ils relèvent de la liberté en âme et conscience sereines ! C'est  bien le cas, hélas !  lignes de la main ;  sentence du sursis, à la solde de la folie ! Je pense à toi, Michel, mon Frère : j'arrive . "  ... Shine On You Crazy Diamond ... " 

 

 

 

Sur la mer     si souvent seule
ou solitaire à l'envi
le coup de temps rompt à la souffrance
de la terre et du ciel
contaminés
et nous convie
Je veux dire elle et moi


C'est au hasard d'une rencontre
improbable
dont je ne connaîtrai jamais les visages
depuis le salut hauturier du voilier
vaguement ondoyé
qui m'arrachent les larmes d'un sanglot
longuement contenu

Que je vous dis
enfin
Dives effusions
du Tout
songe et poésie
métamorphose    harmonie
qui naissent comme éclosent les fleurs
par la foi des saisons et de l'océan

Révélations insignes
gagnant le velum dense de l'azur
le dais ouatiné des ciels
telle la résille
l'écume
des jours immaculés
qui m'auront accordé le sursis

A toi
ma confidente
les mots de la longue route
que cèle la mémoire
et la moire
Pour l'exil et le refuge que nous fûmes ensemble
selon ta volonté
ta vérité

A toi

Les bordées de l'abnégation
du désespoir latent
ou de la mort patente
sempiternelles compagnes
desquels je reviens
encore    malgré moi   
plus résilient
que jamais

Ô Mer-Océan
vous aurais-je autant aimés
et cent fois aussi
haïs
avant que de sombrer
dans le vide
l'absolue clarté
de la folie

?

 MARIN  

-  A bord de la Folie  -  croisent l'énigme et le message  ...!