TESTA_MORA_SEMPRI_

 

Pourquoi ce cliché, cette photo emblématique dont le sujet anthropomorphe  séduit, inquiète, interpelle ! Comme un appel à la Mer-Océan protectrice, une Île n'aura jamais laissé de parfaire, de mûrir ces desseins que l'homme, la modernité, l'évolution bousculent et détruisent à l'envi, sans vergogne, jusqu'à l'extrême laideur de la grande distribution tout azimuts et du commerce aveugle de masse ...

Entre les terribles incendies et cette OPA sur la Terre Littorale, le chancre rampe, s'étend, répand ses  miasmes et consacre la destruction massive, l'enclavement  du parpaings  en guise d'artifices qui n'auront plus rien à voir avec les domaines de nos Anciens.

Certes, on préfère le parking de Tuf qui abrite des centaines de voitures à la dune  maritime tutélaire et ses défenses qui auraient certainement jugulé et contenu les effets du dérèglement climatique.

La durée par trop humaine nous donnera raison et vaincra le temps ! Contentons-nous aujourd'hui de la clairvoyance...

Nous reviendrons  sur le tragique anachronisme des temps modernes que l'acteur et le système de l'argent-roi perpétuent désormais sans limites.

Nous posterons les arguments qui s'imposent  afin de montrer et de démontrer à quels points extrêmes  d'aucuns travestissent notre Terre Insulaire de façon révoltante et insoutenable.

De quelles façons des pans gigantesques de Nature sont enlaidis, conquis, dévastés par l'intérêt et le profit juteux du passe-droit et de la prébende patentés ! C'est assez.

Évaluons sur pièces et posons en - dessous de cette photo fabuleuse, symbolique l'ingrédient qui tâche et souille le coeur même des réserves, des parcs internationaux maritimes et naturels, entre autres forfaitures qui signent le parjure et l'insulte à la terre

...

PETRU   D'OTA 

PA 

CORSICA...GO56

Nous avons croisé par les Parcs et les Réserves ; ce que nous avons vu est effrayant. Il convient de relater ! C'est  ce que  nos " reporters " feront d'ici peu, avec force témoignages édifiants qui défigurent  celle  que d'aucuns auront  nommée " la plus belle ", sans le cliché ni le faire-valoir facile des  étés    ...

DSC02129

 

Nous éditerons un

NOUVEL ALBUM  PHOTOS

qui fait mal au Coeur de la Terre et de la Mer... Du sable des plages révulsés  jusqu'aux plus hautes cimes de nos Massifs calcinés,  qui nous regardent faire et s'indignent outre tombe 

!