DSC07918

 

Deux époques se côtoient tout là-haut, pour l'éternité ! Depuis les flots bleu-roi, les fonds ultramarins et les strates de shiste vert, le métamorphisme minéral opère avec l'azur quelques rares  et uniques harmonies.

Je ne tarde plus  à doubler l'île verte tel un cap, l'étrave d'une terre d'exception. Je pense en voguant, en vaguant, en musant devant la toile d'un sublime Maître et Ordonnateur ...

Une époque se défend des invasions, protège la terre du commun  et craint le pire ! L'autre guide le pèlerin des mers, accueille, ouvre ses ports et ses rivages. Pourrait-on dire alors que le sémaphore vient de la tour de défense ? Non, je ne le pense pas et pourtant, combien sont-ils  proches l'un de l'autre, si sombre et si lumineux ...

Puissent  les élus préserver pareils bâtis, redonner vie pleine et entière à ces édifices, au patrimoine, à la moindre des bâtisses de pierres taillées que nos anciens nous auront léguées avec  la foi et le  coeur ! Tant de villages, de bourgs  et de hameaux affectent de voir leurs  maisons splendides prises dans les rets de l'oubli comme les racines  s'emparent des ruines d'Angkor-Vat ! 

Réhabiliter le patrimoine, sans exception aucune, fût-elle maison " hantée  " des bords de routes !  Lui redonner ses lettres de noblesse en lieu et place de ces horribles murs de parpaings que l'on crépit à l'envi sans aucun souci d'harmonie, balafre déchirant le paysage  et la campagne, ceignant désormais et de plus en plus le village ...