BASTON_ET_INSIDE__CLOSE_OUT_

 

AISANCE / ÉVOLUTION / SÉCURITÉ  - DOMAINE VAGUES 

 

100 %  WAVESAILING 

 

Celle ou celui  qui ne chute pas, qui ne tutoie pas l'Inside,  le Bowl, qui n'aura pas ou si peu cassé dans les vagues ne s'expose pas  et ne  peut prétendre évoluer en profondeur !

Au plus haut niveau, - à très haut niveau d'exigences ou au stade du perfectionnement -, les probabilités de chute sont comparables. Le Waverider ne  prétendrait s'engager n'importe où sur la section ; il en décrypte les codes et, de là, exploite les ressources de celle-ci afin d'optimiser les sources d'énergies orientées qui vont le catapulter, le mettre en phase et en harmonie avec l'élément tout  en courant le moins de risques.

Le grimpeur qui n'a pas " volé " finira par stagner, c'est ainsi ! 

Un Spot ne se Ride pas sous le vent ou vers la seule portion de l'épaule qui va perdre en  intensité ! Si  c'est le cas, alors, il faut revoir la copie ... Bien qu'il y ait des cas de force majeure qui n'autorise que l'épaule ; mais de quelle épaule s'agit-il vraiment ?  faisons le point et discernons, humblement  ! 

Aussi, nous nous attelons à cet article avec beaucoup de sérieux et d'application, car il y va de la discipline reine duWindsurf  :

 LES  VAGUES 

 

Le WAVERIDER doit maîtriser et posséder un certain nombre d'outils qu'il convient d'acquérir, coûte que coûte. Il oscille dans sa quête  entre les pôles de la sécurité, de l'information et de l'évolution, mais aussi de l'aisance, du cran et de la technique qui  découlera au final de tous ces facteurs et paramètres. Ce sont les préalables au libre exercice dans les vagues.

 

 

QUELS SONT-ILS ? 

- 1

 

Virer de Bord au vent ou envoyer l'hélico-tack afin de se replacer, au large, s'échapper vite le cas échéant ; y penser lors de vos Navigations, même dans le vent fort !

Naturellement, ne plus tomber au jibe et l'accélérer ; il y a des techniques pour cela !... Ne jamais arrêter de  s'entraîner sur ce point fondamental.

-  2

 

Dans l'eau ou après une chute, réaliser TOUTES LES CONVERSIONS possibles, gréement hors de l'eau, en anticipant le placement que lui imposent les conditions, avant que celui-ci ne prennent une option compliquée en manipulations ; afin de s'échapper encore une fois et au plus vite, vers le large, l'extérieur, en avance sur le rouleau qui menace. Eviter les ouleaux compresseurs et la lessiveuse !

Vous pouvez lors de vos navigations, sans vagues, un bord sur deux, jiber ou chuter. Tenter alors de repartir aussitôt. A travailler  sous les 2 amures, bien sûr. Cela constitue un excellent entraînement.

- 3 

 

La Nage Tractée, du style  " Bodydrag "  est incontournable ; la réaliser également dans la baston, tout en s'adonnant à quelques Bodydrag à pleine vitesse ! Combien de Riders auront ainsi pu s'éloigner du bord, le regagner avant que de se faire croquer par une déferlante ?

En outre, cela permet de franchir des zones de hauts-fonds ou de secs en causant le moins de dégtâts ; 

Le Rider profite de cette posture pour s'alléger et se dégager  facilement de la zone dangereuse, se laissant soulever et emmener  par l'apport d'eau de la vague.

Enfin, elle permet  de sortir là où les mises à l'eau se font rares, encombrées de rochers, pour un WINDSURF toujours plus extrême !

 

 

INDISPENSABLE_NAGE_TRACTEE_SUR_SPOT_ROCHEUX_

 

Sur ce  spot, indispensable nage tractée entre les séries qui peuvent monter bien plus haut 

- 4

 

Maîtriser le plongeon canard, seul ou alors avec son Matos : être en mesure de s'immerger profondément,   le gréement, têtière orientée   vers la vague, tout en se tenant  à l'extérieur, côté Guindant, prise à deux mains du mât - Wishbone ; 

Si on ne peut tenir que la board, réaliser le canard en plongeant la spatule ou le tail, par manque de temps ; pour cela, le gréement doit se trouver têtière vers l'opposé, de telle sorte que l'eau fuse sur le Matos. En cas d'embarquement ou  de traction trop puissante, tout lâcher et  s'éloigner.

Quoi qu'il arrive,  tout balancer de hargne et de pêche en envoyant son  canard, en ayant bien pris le soin de ventiler avant l'apnée décisive...!

- 5 

 

Il  est très important, dans tous les cas de figure, de savoir  exactement où l'on se trouve dans le Line Up et à quel moment  on a chuté : début, milieu, fin de série ? 

Au vent ou sous le vent de l'Inside, vers la zone où déroule habituellement l'épaule, où carrément sur la zone d'impact la plus violente  ?

La réponse et la conduite à tenir  résulteront de ces données fondamentales.

Enfin, dans le cas d'un Close Out brutal, la vague fermant d'un  bloc, en un seul temps et tracte, pousse, creuse devant : c'est l'enfer et que faire ? 

Seule votre expérience et connaissance du SPOT vous aideront. Il est parfois illusoire de  tenter un Kick- Out, une sortie déséspérée, les rochers approchent très vite, c'est là catastrophe ! Alors, à vous de mobiliser tous les outils.

BONNE CHANCE

CORSICA...GO56

CONTRIBUTION WAVESAILING 

 

Ce Waverider s'offre au ras des rochers les pentes d'une mer du evnt formée. Au fond des golfes pas très clairs, on s'entasse ! Il convient  de s'échapper au plus vite, s'éloigner des rocs ! Mais non, il relance dans la section, reste dussus jusqu'au bout... C'est cela le WAVESAILING  ...

 

CARVING_SURF___LES_ROCHES_NOIRES_

 

ROLLER_DERNIER_BOWL_RN__3_