ZAMBLA__AERIAL_BACKSIDE_ATTEMPT___ONE_

" ZAMBLA " en Parfait Rider Backside / Testarella 100 % On Shore.

Nous reviendons sur le Spot  " Testarella - On Shore Conditions

!

 

ZAMBLA_

 

Surtout, ne pas se plaindre, oh, que non ! La pluie, le ciel chargé d'eau bienfaitrice, comme un Avril aux froides giboulées. Rien de tel nous eût  davantage rassurés.

Ainsi de participer aux pleines joies de la Nature et des animaux enfin rendus à leurs repères immémoriaux, au chant général et souverain des plus simples choses.

 l'automne, défilera-t-il  en un tour de mains, en quelques jours ? Puisse cela  survenir et rendre au foyer le feu et la braise, la baie grillée et la veillée

 

L'eau participe des révélations de la Lumière, des montagnes, de la source, du puits dans le désert ! N'est-ce pas cela qui importe vraiment ? 

Comme un retour à la poésie à laquelle d'aucuns déclarent ne rien y comprendre et, à juste titre ! Ne faut-il pas dès lors les plaindre, les exhorter à s'ouvrir, au-delà de la réclusion des maux malsains qui les affectent durablement ?...

Transition brutale. Le printemps,  sitôt suivi de l'hiver, sous le grain  nourri, lourd, chargé de grêle,  qui balaie et qui fouette les flots, cingle au visage,  pour dire : là, tu existes ! .

Sombre et lumineuse alternance des vents oscillant au gré de l'invisible, de l'impalpable, de l'insaisissable vérité  ...

Et d'en décrypter comme les signes lointains. Les contrastes et les clartés de la mer à l'horizon, la trajectoire des  noires nuées semblent glisser, fuir vers l'Île soeur, qui nous reviennent, imprévisibles et glacées depuis  la mer d'Iroise !

Oui, le dire, l'exprimer ou l'évoquer, plus haut que les mots, en images diluviées d'embruns peignés par les bourrasques, les averses nourricières, intarissables...!

D'aucuns, parfaits petits baigneurs, recruteurs de  jeunes valets merdeux,  n'y comprennent certes  rien ! Cet espace n'est pas fait pour ces gens-là !

Passons, ne nous appauvrissons plus en esprit  à  deviser sur la rumeur et le mépris, rejoignons les rives salutaires et ô combien  apaisantes de la prose marine.

Le Solo, l'aventure, l'extrême pour seuls compagnons susceptibles de  rehausser les envols prodigues  de la solitude et  de l'Extrême aventure ;

Lisez le prochain billet

Ainsi de passer, de temps à autre, de rendre compte du marasme total, d'une efficience qui ne vaudrait en définitive  que le superfétatoire de l'oriflamme claquant au vent de la caisse permanente, là même  où l'on  confie les voyages lointains, les charmes des temples de la glisse  tout juste survolés, parce que sous nos latitudes, c'est dit :

"  Les vagues rament  " 

Et l'on se gausse à l'envi, on se situe à qui mieux-mieux, à qui  rallie le plus à sa cause pour exister,  à travers  les micro-cosmes

!

"  ZAMBLA   " 

Pour

 CORSICA...GO56

 

TESTARELLA_100_____ON_SHORE_