INFECTE_ICONOGRAPHIE_

Infecte, indigne iconographie aux dérisoires faire-valoir de la mort vaincue, sublimée, trangressée, en définitive souillée !  L'autre vers-sang de la souffrance animale, entres autres tombants  riches et incarnats. Mais n'avez-vous pas honte ? Qu'un comité d'éthique  à la condition animale voit le jour et préside à tout vide législatif 

 

LA SOUFFRANCE  //  POURQUOI  COMMENT  POUR QUI 

MR HULOT

 

STOP CIRQUES ET ZOOS  STOP

 

CORRIDA

 

.

ASSEZ DE SOUFFRANCES ANIMALES  ET DE BOUCHERIES 

DE TELS ACTES ENTÉNÈBRENT NOTRE QUOTIDIEN

.

 

TIGRE_CHINE_

 

Merci, Mr CABREL, Merci 

!

Outre la vie, l'existence de millions d'êtres humains qui se trouvent très largement en deçà du seuil de pauvreté, plongés dans les souffrances  du manque,  de la maladie,  d'un accès aux soins  aléatoire et très déficitaire, entre conflits et misères, exodes et exil forcés,  alors que l'esclavage humain reprend à l'aune du profit et des gains faciles, 

LES SOUFFRANCES ANIMALES 

Viennent enténébrer, ébranler un  socle vital de façons insupportables, intolérables et révoltantes... Nous nous sommes exprimés via les Associations, les Pétitions sur tous les sujets de la

MALTRAITANCE ANIMALE 

En Chine, au Japon, en Europe, partout ailleurs en France comme dans les pays de l'Est, la Russie, les USA, , les Pays Nordiques, Etc !  Ce sont les mêmes constats :  des  terres vers les mers, les océans et dans les airs, les forfaits de civilisations croissent et sont légions.

Vengeance, engeance, comportements de bas étages cérébraux caractérisent-ils de plus en plus souvent  les rapports de l'homme avec l'animal ?

Faut-il tourner la tête alors que la Biodiversité est menacée de disparition ? 

Est-il viable de réitérer les erreurs commises il a quelques décennies, sur le sujet des Safari, des rapts et du commerce d'animaux sauvages, d'une chasse impitoyable et totalement inopportune, pis aller d'une politique de pénurie  gouvernementale dont on presse la citrouille  électorale ?  

Doit-on se taire quand des centaines de taureaux, via la Corrida, meurent dans d'horribles souffrances et quand des masses montent le cri repu de sang, le crépitement  des applaudissements louant la mort violente ? 

Des Zoos aux Cirques animaliers, sans oublier les Delphinarium et les Marine-Lands, des animaux vivent cloîtrés, totalement dépossédés de leurs origines et habitats, de vies sociales spécifiques.

Dressage, Confinement,  Maltraitance bien souvent, Abattage arbitraire et aujourd'hui, ces bévues, un manquement à la sécurité d'un Cirque qui s'octroie le droit d'assassiner à bout portant le Tigre, cet animal splendide, échappé de sa cage, en pleine ville ...

Décision, acte hâtif, inconsidéré  qui témoigne d'un contexte à la fois délétère au niveau de l'entreprise mais également du délit que constitue, par essence, la détention d'un cheptel d'animaux dits sauvages et non voués à la domestication systématique et forcée.

Un seul appel du   Dresseur aurait suffit à mobiliser les moyens dès lors qu'il  se trouvait en présence de son Animal familier, afin que celui-ci soit neutralisé par puissant sédatif .

Mais non, en plein PARIS, c'est  encore le fusil à pompe qui a parlé, assassiné, tué !

Il y a quelques jours, un chasseur assassinait un Cerf majestueux dans une propriété privée ; qu'avez - vous  dit, Mr Hulot ?  Auriez-vous  cautionné la Chasse à Courre 

SCANDALE MR HULOT  //  RÉAGISSEZ FERMEMENT 

- 1

Interdisez les Cirques Animaliers  sur TOUT LE TERRITOIRE ! Reconsidérez les niches écologiques des animaux séquestrés dans les zoos actuels, en vérifiant leurs cahiers des charges de façon drastique.

Il s'agit là de pratiques d'une autre ère, indignes, très largement supplantées par les nouvelles formes de l'Ecole du Cirque, bien plus créatives et diversifiées, pacifiques et symboliques à  souhait ...

2 -

Légiférez, et vite, à l'encontre de ce Fléau des villes pour animaux détenus dans des conditions parfois effroyables et  portez un coup d'arrêt définitif à toutes les formes de 

SOUFFRANCES ANIMALES ET DE MALTARITANCES

Du commerce des Oiseaux en cage aux commerces honteux de la Viande vers  la Turquie et autres pays  de l'Est dont vous n'ignorez certainement pas  les conditions ignobles de mort et de transports...

Aux conditions de l'abandon des animaux familiers et domestiques, par dizaine de milliers, suivant la saison ! 

Fort de ce constat, votre Gouvernement s'en prend aux contrats aidés indispensables à la maintenance et à la pérennité des refuges, associations et autres organismes. Les subventions se réduisent, la condition animale en sera que plus impactée, par votre entremise ...

Nous déplorons dans l'ensemble et,  quasiment,  aucune politique communale destinée à accorder aux animaux, quels qu'ils soient, une existence à la fois intégrée, acceptée, qui ne soit pas la source de nuisances, de gênes, de dangers. Il s'agit là d'un grave manquement aux affaires,  de l'absence  inacceptable de tutelle déconcentrée en faveur  de la Condition  Animale.

IL EST IMPÉRIEUX D'Y REMÉDIER ET VITE 

Vous n'évaluez pas les proportions que prennent, au niveau de la sérénité de l'existence, du goût de vivre,   les souffrances animales que les citoyens endurent, auxquelles ils sont confrontés plusieurs fois par jour,  sans pouvoir agir et voir agir !

Le silence des pouvoirs publics est scandaleux, inacceptable. Nous saurons leur signifier  de façon pérenne notre totale désaprobation, indignation, désintérêt lors de TOUTES  les  élections .

Sachons enfin vivre, co-exister avec nos compagnons d'aventures, les Animaux ! Reconsidérons l'alimentation et les idées reçues, vers d'autres horizons : il y a tant de choses à faire, à entrevoir, comme une délivrance des souffrances et du martyr

!