ATTEMPT_BACK_SURF_

3.2 m2 - 60 Litres Single Board - 40 Noeuds de vent moyen - 50 en Rafales : le concept tient le cap et la lame. Le rider, ici, va chuter...

 

" ON "

Toujours lui, prétend que la navigation avec très petites voiles, dans les vents violents équivaut à  " survivre  " sur les flots déchaînés !

Faux ...! Absolument inexact. Si dans le passé, cela se vérifiait, alors pointons le concept des voiles d'antan. Mais l'évolution et les progrès sont tels que désormais, une 3.2 M2 reste aussi confortable dans la Tempête qu'une 4.7 M2 dans la brise.

C'est un constat, vérifié, dès lors que le Waverider sait parfaitement régler son matos, et bien sûr, harmoniser Board, Modèle de voile, types et caractéristiques des conditions de l'évolution dans les vagues et le vent plus ou moins placé. 

 

DES PRECAUTIONS A PRENDRE /   DES REGLAGES 

Évoquons aussi le bagage technique du Windsurfer, ses capacités à appréhender le vent violent, son panel de Movse qu'il doit retrouver en pareilles circonstances afin que la sortie et  la session lui apportent son content de réalisations et de réussites.

Dès 3.00 M2, - Dans le temps, North Sails avait conçu une 2.6 M2 !!! -, jusqu'à 3.4 M2, nous pouvons considérer qu'une voile est faite pour les vents très forts à violents.

Les écarts  sont très subtils, le ratio change, la triangulation et le creux  également ; tout cela est très fin ! 

Le Mât doit être celui des recommandations du  voilier, c'est fondamental. Les réglages  lui permettront de garder du profil, quitte à reprendre encore un peu de tension à l'amure.

Quant à la position du Wishbone, elle résultera d'un compromis hauteur-maniabilité, très utile dans les manoeuvres et les vagues. Pour notre part, le Wishbone sera fixé dans le Tiers Supérieur de la fenêtre.

Les bouts de harnais très resserrés, restent parfaitement centrés et n'occasionnent aucune difficulté à choquer ou border : parvenir donc au total équilibre dynamique.

 

COMPORTEMENTS  ADEQUATS 

Lofer  dans la "  rise catabatique "  

Dans les Moves, se comporter comme avec une 4.7 M2. La toute petite voile, aujourd'hui,   " a tout d'une grande " ! Alors, on décale à  fond sa main arrière dans le Bottom, en Jump / Rotation, etc

!...

Manier avec aisance une 3.2 dans le vent violent  est une expérience exaltante ; lui assujettir un Flotteur  en deçà des 69 Litres l'est encore davantage ; il y a symbiose et redoutable efficacité.

Condition et recommandation 

Les conditions de vent doivent être régulières dans la plage inférieure et monter en puissance ;  Extra-petite voile et petit flotteur exigent un vent  minimal, suivant le gabarit, en-dessous duquel il est vain de sortir.

!

CORSICA...GO56

CONTRIBUTION / WAVESAILING 

DSCN0683__6_