baleines_a_bosse

 Les baleines à bosses témoigneraient  souvent de cette inclination au sauvetage de  ses congénères, voir des humains ! Merveilleuse histoire...

 

 

"... En septembre dernier, au large des îles Cook, dans le Pacifique Sud, la biologiste Nan Hauser nageait avec une baleine à bosse. Soudain, et pendant dix minutes, la baleine a eu un comportement étrange : s'approchant de la nageuse, la recouvrant de ses nageoires, la soulevant même sur son dos... Déroutée, la naturaliste a confié à The Independent avoir craint pour sa vie : un geste un peu brusque du cétacé de 25 tonnes aurait pu se révéler fatal. Mais de retour sur son bateau, Nan Hauser a vu qu'un requin-tigre rôdait aux alentours. Depuis elle est persuadée que la baleine a voulu lui sauver la vie. "J’ai passé les dernières 28 années à protéger les baleines, et jusqu’à maintenant je ne savais même pas qu’elles me protégeaient aussi", a-t-elle déclaré au quotidien britannique. Évidemment, cette hypothèse est difficile à vérifier. Si ce comportement protecteur de baleine envers une autre espèce était confirmé, ce serait un exemple unique. À vous de vous faire une idée avec cette vidéo. "

NATIONAL GEOGRAPHIC 

§

 

Nous penchons résolument pour le VRAI

Cette biologiste n'aurait  rien à attendre d'un mensonge, d'une affabulation  pervertissant pareil témoignage. Il est des êtres qui transcendent le réel en posant et en partageant de tels moments sur le Web ! Cette femme reste discrète, ses mains tremblées sur la peau de la baleine  nous dit tout son émoi, gage de vérité ; nous la remercions  pour ces images splendides et ce ballet des eaux lointaines !

Il en est hélas ! d'autres, de très gros connards très certainement, qui les massacrent, qui les harponnent avec des canons, qui les transpercent enceintes, de part en part, comme en Norvège, au Japon, en Russie et ailleurs, en toute impunité et par milliers...

Triste constat, bilan terrifiant des politiques économiques dont  nos chefs serrent fortement les mains à coups de marchés juteux. C'est pitoyable... Lorsque l'on découvre ses images, on peut comprendre  que la baleine, le grand cétacé se rappelle à la mémoire des mondes ravagés.

Quiétude, confiance, dialogue, gestuelle apaisante, émotion ! Oui, Ushuaïa Nature est loin,  fait partie désormais des rêves que l'on découvre des parvis des ministères, comme des rêves tristement, tragiquement  grimés par les affaires d'états à états où l'homme et son dessein  ne comptent plus !

CORSICA...GO56