COMMUNIQUE DU COLLECTIF 

CORSICA...GO56

 

 

Interdire tout feu, bien  en amont d'un BMS et d'une Vigilance Orange Vents  est une précaution  fondamentale, certes. Mais elle ne serait suivie d'effets positifs si les autorités n'accompagnaient pas cette mesure préventive  d'une traque et d'une surveillance drastiques des domaines et territoires concernés, à fortiori en Corse. Chaque commune est engagée,  concernée, mobilisée ! 

Des vents violents menacent ; une autre tempête se fait  imminente. Deux épisodes de même nature sont à ce jour  possibles et pourraient durer sur toute la semaine, avec des points d'acmé redoutables.

Un véritable rail d'origine Atlantique s'est mis en place et canalise un violent flux zonal de secteur Ouest  à Nord-Ouest. Les zones connaîtront certes leurs variantes mais force est de constater que l'Île de Corse sera particulièrement  exposée et bien sûr impactée par cet épisode de violente tempête nommée.

Des forces  Ouragan sont prévisibles et attendues, - 190 Km/h, voire davantage - !  La Force 11 établie, pour des  vents moyens : c'est rare ! Quant aux violentes rafales, les reliefs aidant, elles pourront affoler les relevés !  Pour notre part, la vigilance Rouge est là encore, de circonstance ... C'est un point de vue qui se défend, argumenté, en maintenance  de réels moyens !

VIGILANCE

Afin que nous ne nous retrouvions pas et plus  dans le tragique contexte des jours passés. Prévenir, en temps et en heures, en tous moyens aériens et terrestres déjà requis sur place  afin que la collectivité ait enfin  de solides délais de réaction.

Qu'elle puisse  saper  de façon immédiate et radicale la  cause et la base de toute  dérive, la  désobéissance à l'égard des écobuages, - il y a toujours des inconscients -, des intentions criminelles de propager le feu.

Il y va du domaine des compétences et des mesures des autorités  pilotant la Sécurité Civile et tous les Moyens coordonnés capables de mener à bien  la prévention et l'action sur tous les fronts du vent violent généralisé à l'ensemble de l'Île de CORSE...

Peut-on encore et toujours présumer avec exactitude de la violence  et des pointes des vents ? Peut-on raisonnablement et en toute sécurité laisser des cars scolaires  emprunter les  réseaux routiers insulaires de moyenne montagne et autres alors que les vents annoncés en altitude et sous le vent de l'île pourraient côtoyer les 180 Km / h ?  C'est là juste une question communément posée ...! 

 

________________________________________________________________