32_ET_TEMPETE

RIDER /  " ALAN-BIQUET "  et  " CARMEN

en 3.2 m2 envoie comme en 4.7 m2 par 55 Noeuds de vent moyen ...

 

D'aucuns  vous disent : inutiles, " mouchoirs de poche ", survie, inconfortable, totalement  inopportun ... Soit, laissons courir l'idée reçue, totalement infondée et en définitive entrave à la progression  ! 

Une toute petite voile  et un flotteur adapté, dont le volume n'excède pas 68 Litres, voilà l'équation gagnante dans l'extrême baston. Pourquoi  ? 

-  Les voiles actuelles garantissent un ratio, un centre de poussée vélique parfaitement placés ; le mât qui convient et qui parfois chute sous les 3.40 m y pourvoie, aide à la navigation dans les violentes rafales. Cela veut aussi dire que toutes les manoeuvres sont envisageables selon un  équilibre total, égal à celui que l'on trouve en  naviguant en 4.7 m2 et la brise.

- 3.2 - 3.3 - 3.40 m2, selon les gabarits, sont des tailles de voiles,  du moins une taille de voile à garder dans le Quiver ! En effet, les manifestations du dérèglement climatique  nous parviennent lors d'extrêmes hivernaux de plus en plus virulents et surtout fréquents. Se priver  d'une 3.2 m2 / 3.4 m2 c'est opter pour une station prolongée sur le sable, une fin de non recevoir des conditions de navigations fantastiques dans les vagues.

- La Navigation dans les vagues, en 3.2 M2 et petite board dépasse en exaltation toute autre expérience, surtout si le saut et le surf s'avèrent  possibles, en mode In &  Outs! Pensez-y, ou alors, dites-vous bien que vous passez aux côtés de l'essentiel...

- Qui envoie en 3.2 M2 excellera en 4.7 / 4.2 m2, dans des conditions moins brutales ou extrêmes.

- Nous préconisons des concepts de voiles malgré tout puissantes, dans leur registre, afin de négocier au mieux les irrégularités du vents, les caprices d'un spot, enfin, de maintenir une bonne puissance dans la vague. L'option Side On convient  et satisfait généralement aux conditions les plus fréquentes.

- Côté Matos et réglages :  on avance un peu le pied de mât, on ne bride surtout pas la voile au guindant et à l'écoute, soit : du profil ! 

- Ailerons ou Fins centraux ( l ) : un peu plus petit ( s ), bien calés sous le pied.

Bouts de harnais version longs, de telle sorte à gérer à la demande les ouvertures du plan de voilure ; étaler les rafales, plus d'aisance et de mobilité   vis à vis de la suspension de la posture en navigation