OPTION_TRAJECTOIRE__HAUTE_

 En règle générale, si le Waverider travaille la vague à partir d'une trajectoire haute, cela ne l'empêche surtout pas de descendre plus bas,- voir le 1/3 inférieur -, zones   très propulsives, qui vont l'emmener taper au bon moment, avec l'énergie qui convient ;

il ne faut surtout pas cranter, cabrer la planche ; la trajectoire suit une sinusoïde relativement plate, +/- haute et   très fluide, en regain d'accélération grace à l'énergie générée par  la pente, le soulèvement de l'eau.

ICI RIDER " AROBASE " , pour CORSICA...GO56

 

Cette contribution touche  à l'essentiel   

 

Comment exploiter une Vague, les différentes options d'approches et de placements, comment justifier la trajectoire choisie par le Waverider, quels types de conditions rencontrons-nous et  avec quel Matos, sur quel Line Up, selon quelle orientation de vent en rapport avec la vague, etc ! 

En quelque sorte, il faudrait visiter  tout le WINDSURF dans les vagues ...! Non, ce serait trop fastidieux, long, difficile à organiser et à clarifier.

Mais apprenons à mettre en synergies les paramètres suivants : 

Vitesse - force du vent - type de vague - exposition au vent ; de là, dégageons plusieurs scénarios, soit :

- Se placer au vent du Line  Up pour aller chercher le Bowl, vers l'Inside, tout en optant à minima pour une navigation vent de travers / Largue et non au Près sur la section ;

- Rester sur la pente et  soigner sa vitesse en se dirigeant vers le point de rencontre, toujours visible ; 

- Anticiper sur la relance et la position du gréement en rapport également avec l'orientation du vent sur le spot ; 

- Projeter, programmer un virage, un aerial, un move complexe ? 

 

A EVITER

- Les Bottom Turns trop longs, bas, forçant la fausse panne impactent la vitesse ; surtout les vagues sont Side On, petites et courtes ;

- Les Take Off au près, avec virage excessivement  prononcé, provoquent une perte de vitesse, ( cas des vents  Side On Shore ) ! Si les vagues cassent vite, c'est inutile et décalé dans l'espace-temps...

- Subir la vague, c'est à dire, rester sur elle, sans pouvoir se dégager ; le Waverider s'attarde par manque de vélocité et de fluidité, son placement  risque et engage dangereusement ...

- Engager tous les Take-Off / Bottom Turns sans différenciation aucune de trajectoire, ce qui revient à dire que le Rider ne s'adapte pas du tout aux conditions ; Bien se dire que si les conditions ne sont pas vraiment favorables, le Waverider saura comment les optimiser, les rendre plus radicales et plus évolutives, enfin surpasser le Spot.

A retenir ce Tryptique que la vitesse conditionne

LECTURE 

=  PLACEMENT - TRAJECTOIRE - RELANCE

= CHOIX D'UNE OPTION OPPORTUNE ET EFFICACE

 

MISES EN SITUATIONS

Sur petites vagues, de plus en plus hautes et formées, explorer dans un premier temps toutes les options de Trajectoires possibles sur Spot, selon conditions et,  s'atteler à la plus efficace ; 

Les passer toutes à l'expérimentation sur petites vagues, les décrire, en dégager les points + / -  Recommencer si nécessaire ou peu concluant ; 

Dans tous les cas, le point de rencontre devra être tonique, explosif, avec Relance assurée

VIGILANCE 

Partir toujours du même  endroit, dans le Line Up, selon un repère précis : la pente et l'ouverture de l'épaule, vers le Bowl

 

 

AROBASE_ETUDIE_LES_TRAJECTOIRES_

 

1 - En Retard, Rider trop bas / section et surtout décalé sans pouvoir redresser, revenir sur la portion adéquate de la vague = Vitesse / 2 !

2 - Vent Side On, Rider au Près - Bon Plein, Rider trop près du Bowl, il va là encore être décalé dans l'espace-temps nécessaire à la trajectoire  : à refaire ! 2 / 20 !

3 & 4 - Le Rider  a de la marge, vient du haut du Line Up, charge l'inside vent de Travers. Il va rester aisément  dans la pente, accélerer pour enfin trouver une zone de renvoi et de relance.

 

___________________________________________________________________