2048x1536_fit_refugie_syrien_porte_enfant_apres_avoir_traverse_mediterranee_bateau_gonflable_depuis_cotes_turques_ile_lesbos_grece_7_septembre_2016

Réfugiés Syriens, en route depuis la Turquie, vers les Îles Grecques - Septembre 2016 

GEOFFREY ORYEMA

Intensité, gravité, actualité  du fait migratoire majeur confèrent à cette évocation   une intensité difficilement supportable qui interpelle et marque profondément. Un Artiste qui revient de si loin, de la dictature sanglante, de la négation de la vie.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Geoffrey_Oryema

Geoffrey Oryema, né le 16 avril 1953 à Soroti, en Ouganda, est un musicien, auteur-compositeur et chanteur de rock et de world music.

 

BIO

http://musique.rfi.fr/artiste/musiques-monde/geoffrey-oryema

 

SITE 

http://geoffrey-oryema.com/

...

 

Émouvant témoignage, Geoffrey !  Une Musique poignante qui, dans le droit fil-
harmonique de From The Heart, votre dernier album, nous interpelle, saisit !...
Oui, nous sommes tous migrants, réfugiés, 
venus de quelque part pour avoir vécu et partagé le même intervalle. Que nous importe où mais tous égaux, 
dès lors que l'infortune, la misère frappent les déshérités d'une ère, d'un siècle,
d'une époque-tragédies de tous ordres ...
Un récit, un témoignage, une issue douloureuse et meurtrière nous sont
contés avec gravité, émotion, dans l'actualité de nos saisons  obscures.
Nous en savons le triste dénouement, là-bas, vers la mer tueuse d'espoir !
Et de se dire que nous aurions toutes et tous pu
être de ces rafiots du malheur, sombrer dans l'oubli, la mémoire
des siècles des mers et des océans endeuillés ...
Nous aurions certainement cru en ce nouveau millénaire mais il penche
encore  et déjà vers les abrupts de la violence, de la terreur et de la guerre
qu'instrumentalisent sans fin les conflits d'intérêts,
la poursuite de la dominance, la vanité, la quête d'hégémonies polymorphes.
Planète-Terre, notre merveilleux vaisseau en paie les frais et avec elle
tant de communautés, de peuples à toujours soumis, asservis, périclitent !
D'aucuns ne l'auront encore compris, pas même les dirigeants, les puissants .
Que je me rappelle à vous, Geoffrey,  lors de votre visite sur l'Île de Corse. 
Nous voguâmes  sur un autre vaisseau, certes plus petit, mais résolument tourné vers le large.
C'est en l'église St-Roc de Bonifacio que vous nous aviez délivré un remarquable et
touchant " Voyage Musical "... Nombreux, nombreuses sont celles et ceux qui
s'en souviennent et souhaitent que vous reveniez afin de
faire entendre cette complainte essentielle qui rassemble les cœurs
et qui porte vers l'apaisement. J'ai entendu récemment pleurer la Kora,
j'entends ici sangloter la guitare, une guitare qui remonte
la souvenance des camps, des geôles, de l'horreur et de l'obscurantisme d'état,
de la dictature, des tortures, des assassinats, de l'exode et de l'exil et rien
ne saurait nous en écarter. Nous sommes de ce même convoi lancé à travers
les desseins de l'univers ! Nous participons justement de ces desseins universels !
Tâchons ici-bas ne jamais démériter ni blesser le rêve, l'amour, la fraternité,
le destin, tous les destins auxquels nous devons amour et respect

__________________________________________________________________