ALANBIQUET__

 

 

 

Il faut s' y résoudre
Je est Tu
Il
Vous Nous 
Qu'importe
l'Harmonie est là
qui rayonne au zénith de l'ombre

Que la solitude
en toi     perpétuellement      vague
au seuil de tous les possibles
comme les étoiles sans nom
Prodigue réclusion
Chaque chose
recouvre un parfum essentiel
Ainsi de l'arc des alliances immémoriales

A jamais fidèle     si vraie
par le supplément d'âme que l'aventure libère
quel qu'en soit le prix                              La folle mise
au-delà du Pari
jouant chagrin contre émotion
convole
en de hautes lices
vers l'autre rive

Car vous êtes de la partition souveraine des ailes
don que le récit essaime
Passeur nomade ou messager
ce que tu livres en pâture à l'indifférence
honore l'immanence  de l'être aux mondes blessés 
dont tu viens
sans faillir

Loin d'orner de piètres vitrines
ou de forcer le regard dé-tâché de la foule
au plus luminueux de ces heures hauturières
par le chant des vagues labres
et le blanc silence des vents safres
Sois et demeure
de la vérité de l'écueil
de passage humblement
dessein universel
goutte d'eau
grain de sable
ouvrant sans fin amour et beauté
vers un point Omega

 - A Bord de la Folie - 

 

_____________________________________________________________________________