TROPHEES_DE_CHASSE_

 

NON 

!

Toutes les entreprises - compagnies  de Transports, - Mers / Airs / Terres -, doivent interdire le transport des trophées de chasse, dans un premier temps 

 

LIEN 

http://www.rfi.fr/ameriques/20180309-etats-unis-retablissent-droit-importer-trophees-chasse-afrique

 

GROS NAZES

 

Mais comment entériner, au niveau International et dans les États concernés pareilles mesures et régressions ? Comment attenter ainsi à la Biodiversité en faisant valoir l'exemple de ces tueries innommables et  honteuses pour l'évolution, la dignité de l'homme, le respect de la vie ! 

Doit -on ainsi cautionner de telles initiatives, Mr HULOT, Mrs les Ministres de la Transition énergétique et de l'Ecologie ?  Sont-ce là des initiatives heureuses garantissant l'avenir et le futur des générations qui suivent ? 

Ainsi cautionnez-vous en silence ces assassinats, les logiques des Zoos, des marinelands, les cirques animaliers et bien sûr, au terme de la chaîne du fric infernale : les corridas ! Félicitations... Ainsi parviendrez - vous à l'extinction irréversible d'espèces animales, sans oublier les déséquilibres connexes perpétrés à l'encontre de tous les biotopes et éco-systèmes.

Lorsqu'on pavane à Paris, lors des  COP, on prend le soin de rappeler aux états membres et signataires, que les Accords englobent non seulement la vie de l'atmosphère mais également des océans, de la nature sur terre, des forêts et des animaux qui les peuplent ! Il est là un tout indissociable.

Quelle exemplarité que ces armes surpuissantes déchaînées contre l'animal paisible, paissant en savane, depuis la nuit des temps, de la girafe aux petites antilopes traquées de toutes part  ! 

C'est une honte, un mépris total porté à l'encontre de la vie fragile de ce siècle. La porte est désormais rouverte à tous les trafics possibles et inimaginables. Voici le temps des Colons revenu en force, pillant sans frein les richesses des Pays Africains.

Et si les Chefs d'États Africains jouent les cartes de la complaisance, alors, il ne faudra point se lamenter et pleurer la Terre des Ancêtres respectueux de l'étant dont les prédations parcimonieuses et rituelles n'auront jamais porté atteintes à la survie des espèces, aux mondes qu'ils  auront légués en les perpétuant en l'état de Nature totale

 

___________________________________________________________________