joao_de_macedo_nazare_surf

JOAO-DE-MACEDO 

 

Il fut un temps, une époque originelle où nous aurions intitulé cette page : " L'aura des dieux "  ! Les temps ont changé ; laissons à la mythologie, à l'antiquité leur univers à part, leur cosmogonie. Le XXI ème siècle consacre le défi de l'homme individuel allant à l'encontre de l'homme collectif et de ses menées le plus  souvent destructrices envers l'idée et la réalité du fait naturel souverain.

 

Ces images recèlent une solennelle beauté. La mort côtoie l'énergie sous toutes ses formes de la vie et du sens qu'elle tente de donner à l'existence. Rencontre avec l'onde cosmique, une autre dimension certes planétaire mais éminemment vraie, loyale !  De passage, l'aventurier de l'extrême participe justement de ces principes vitaux, existentiels.

Qui des sens où de l'âme guide leur descente aux enfers ! Tout n'est que chute et plongeon vers l'azur comme si les ciels se fussent retournés, inversés ! L'eau est si dense et si lourde qu'elle paraît galbe de verre en fusion qu'un souffleur cyclopéen libère d'une canne titanesque. Un rideau d'avalanches interminables plonge sur le réel et nous emmène encore au pays des songes et des rêves.

Colossale noria de l'Océan ! On y sent battre son pouls, indéfiniment. Là où se trouve le regard, les prises de vues latérales réhabilite la quintessence de la vague vierge, sauvage, indomptée, face à laquelle l'homme évite, fuit avec les honneurs de la frange maîtrise l'ellipse dantesque d'une étoile de mer féerique

!

MARIN - Aux Surfers de l'Extrême -

 

_____________________________________________________________________________