LE15_FS_Steven_Van_Broeckhoven_one_hand

ILLUSTRATION   //   STEVEN VAN  BROECKHOVEN

 

NO LIMITS

 

 

Casquez-vous !!! Embarquez à bord de ce CLIP

 

absolument décoiffant, sidérant, un grand Artiste ! 

 

PLANETE FREESTYLE

 

 

PARTIE I 

CONSIDÉRATIONS GÉNÉRALES 

A SUIVRE 

 

Il s'agit là d'un Post et d'un Article très important ; un sujet que l'on a tendance  à survoler,à ne point approfondir. Nous voyons  désormais, avec  les évolutions et les progrès fulgurants, déconcertants des Freestylers, - surtout -, et des Waveriders,  combien la conduite, la manipulation, les positions   du gréement est primordiale, ( si tant est que les réglages  soient définitivement acquis, stables, précis ) !

Elles attestent de véritables coordinations et placements  complexes qui autorisent les manoeuvres les plus osées, maîtrisées au cordeau. Si la conduite du flotteur reste un inconditionnel, le gréement qui lui est associé est une manne, vers le Graal dès lors que les principes fondamentaux sont posés, acceptés, mis en synergies dynamisantes ! 

UNE HYPOTHÈSE

Nous poserons comme  hypothèse le fait que l'angle Voile - Vent que le Rider maintient, quelque soit son intention, favorise l'écoulement laminaire, interdit toute composante latérale néfaste propice au décrochement de la voile ou à l'excès de puissance déstabilisatrice ; il y va de la fluidité de l'air et par là, de la vélocité que le parcours des flux  Intrados / Extrados  entretient, de la précision surtout du Rider qui sait  d'où vient le vent, d'une part, et, d'autre part s'adapter aux évolutions du vent apparent, - différent et plus pointu  que le vent réel - ! C'est acquis... L'orientation des vagues en rapport avec les vents sera intégrée, au premier chef, avec toute l'attention que requiert la pratique de Haut-Niveau.

A PARTIR DE CE CONSTAT

 

Toute l'attention du Rider sera de rester au plus près du réglage optimal, de l'entretenir, de savoir neutraliser son gréement dans les phases critique, à travers ses attitudes adaptatrices, de le faire ainsi glisser sur l'air sans le moindre accroc ni obstacle, ce qui entretient, nous le savons, une extraordinaire vitesse d'exécution. L'aspect technique touchant au très haut niveau, réside dans le fait  que le Rider va vite, en dépit de multiples rotations, ( Freestyle-Waves ), tout en maintenant une qualité de repères dans l'espace - temps exceptionnelle. Nous le devons, justement, au placement du Gréement, ou de l'aile pour ce qui concerne nos amis Kiteboarders.

L'ETUDE 

Elle est éminemment intéressante, passionnante. En effet, découvrir inlassablement les mécanismes et les logiques  qui président à la complémentarité Gréement / Flotteur, sachant que le Rider se maintient, véritable courroie de transmission des forces et leviers en présence. On touche dès lors au Grand Art.

Nous l'avons déjà évoqué  lors d'une ancienne parution,  soigner et exploiter les ressources du gréement constituent de véritables levier d'ordre mécanique, cinétique, que le Rider greffe sur la conduite de sa board !

Le rapport Espace-Temps témoigne de coordinations simultanées, alternatives adéquat et opportunes, selon les conditions et la configuration des paramètres et facteurs en présence. Un tout mené vers la réussite  du plus simple Gybe dans les vagues à la Double Rotations, du premier  Air-Gybe au double ou au triple Shifty.

Nous entrons dans le domaine de la DIDACTIQUE, du traitement de l'activité, selon ses logiques propres, sachant  qu'il nous est interdit de penser que la vérité est acquise, que la progression demeure sujette à des limites... Le Funboard  surprend, innove, crée tous les jours, sans oublier un panel de style époustouflants.

Nous verrons dans un prochain article les Incidences portées aux domaine des vagues

***

 

MARIN 

A SUIVRE 

CONTRIBUTION pour le FREESTYLE -  / - WAVE

CORSICA...GO56

 

_________________________________________________________________________