A_L_ENCRE_BLEUE__MARIN_

 

 

Tant d'histoires auront vécu
autour des mondes
précèdent l'absence
Et ce silence pesant
que la grève réfugie
au coeur des étés insouciants

Combien de larmes auront été du départ
à la liesse des jours retrouvés
Le temps des concrétions
retient de chaque traversée
les secrets que le sillage a celé

Et le poète
en son écrin d'images
depuis ses ailes allégoriques
dit à l'âme
Laisse le corps au fond de la mer
de ta vie
telle l'ancre

Il y a dans les parfums de la brise marine
comme un chant   un appel
l'irrépressible désir
de partir à la recherche
de cet autre soi-même
au-delà serait    instant fulgurant

C'est à l'encre bleue
que l'écriture
coule à flots
abandonne à la mer de cristal ses camaïeux
jusqu'à l'éblouissante clarté
l'éternelle cécité des maux

!

- MARIN -  A la recherche  du Temps Perdu  - 

 

___________________________________________________________________________