DSCN2850_001

 

 

Seuil
Qu'une voyelle suffise à recouvrer les origines 
voguant sitôt vers  l'océan perpétuel
Une passe      la barre à franchir     la nuit
avec pour seul fanal
l'espoir qui danse dans les brumes lointaines
de l'in-connaissance     de l'un-conscient
Eau-Delà
Avant que d'être vraiment       Qui sait
devenir    encore       une fois

 

Viatique que tout ce qui fut vécu     ici-bas
et ne sera plus
dans l'instant qui engage
irréversiblement
L'aurions-nous tant redoutée
la faucheuse
Mais pourquoi donc
dès lors qu'elle rend justice        sempiternellement

Que je me reconnaisse         Maillon
d'une chaîne sans fin
lien qui m'est amplement mesuré      si ténu
participant de l'univers
Il est certain que je n'aurais jamais été
si proche de lumineuses révélations
qui enfin destinent

Et je ne l'aurai jamais crainte
pour l'avoir si souvent attendue
quelque part espérée       provoquée
On ne force pas le destin sans accroc
encourant l'absurde résolution de rallier
prématurément le seuil
des vérités cachées
aux risques  de perdre l'authenticité  du Monde

Il me plaît à deviser ainsi 
sur les choses  l'étant   l'existence
ces métamorphoses nées des saisons dont je suis le passager
là   on ne sait pourquoi  ni comment
maintenant     probablement      jamais plus
Être aux mondes       de tous les temps
livré à  de miraculeux éclats 
dont je suis   peu à peu   consumé
et pour l'éternité   artisan  révélé

§

 

MARIN  -  Enigme -  

En cours avant de savoir 

__________________________________________________________________________