DONNISULANA

 

 

COMME UN AU-DELÀ 

 

 

Il émane de la voix et du chant
cette dive quintessence des révérences
à la vie        Être voyage     tant bercé
Apesanteur  suggérée

Qui des mots des pensées
au-delà des sens si fidèles
vers tant et plus d'âme
et de choses sacrées s'élèvent

Une voix lointaine l'émoi
tremblés en caressent l'horizon
magnifient la voie d'un choeur éthéré
dont je participe déjà ailleurs

Et les souvenirs accourent
me ramènent à l'existence
qui jamais ne meurent
Ultime accord de Nous

D'avant le cri le souffle
fulgurant le chemin des étoiles
qui déclament avec le temps l'amour
en musiquant solitaires nos maux

Quel autre langage aussi
subvient au bout des doigts
et sourd telle la source
vague à l'âme étanche

La complainte en appelle au vent
à la vibration des cordes
promptes à se rompre pour un brin de vérité
Archer que ton divin toucher en apaise le manque

A la voix qui est au chant de la terre
au silence des îles l'écrin mélodieux se lie
Heureuse accolade des sons des notes
nouant le sanglot au fil des larmes universelles

L'univers est son champ qui rayonne
des sublimités de l'organier au génie
du luthier des facteurs de piano et de clavecin
exauçant encore la voie au firmament


!
- MARIN - A Terre - 

 

 

BATTISTA_ACQUAVIVA__

 

_________________________________________________________________