Ga_lle_de_Trescadec___Photographe_de_Penn_Ar_Bed

_  Photo / Gaëlle de trescadec  _ 

« C'est une chose terrible que de tomber aux mains du Dieu vivant »

(saint Paul, Hébreux, X, 31).

 

ÉCOUTEZ 

 


Un jour numineux point
sans que tu ne saches déjà
qui    quoi      de vous deux
t'abjurera d'abdiquer         de partir

Qu'un mal insidieux trouble
le dictamen de la conscience
C'est assez     ne lutte pas     lâche prise
le verdict de la balance prime

Je te sais libre      déterminé
depuis les geôles que tu endures
pour ne jamais avoir redouté
le glas     les mystères du trépas      l'Au-Delà

Alors     avant que le souffle
ne vienne à manquer      fuis
loin des maux     évade-toi     et
ne te retourne surtout pas

On ne passe point en vain
jamais las d'explorer les mots
qui forgent le penser vrai
migrant la nuit    d'après le jour

Une errance profondément consentie
solitaire       résolument obscure
au plus près des abîmes prémonitoires
qui eussent à jamais esquissé l'âme

Plus haut que de raison
sans aucun doute
malgré l'absurde      l'en-soi existentiel
suis l'intuition     ton fil d'Ariane

D'entre la fulgurance de la Lumière
et la Nuit Obscure    Choisis encore  la mise  Erre  encore un peu 

!

- MARIN - Enigme -

 

____________________________________________________________________