ZONE_ARRIERE_DUNE_DETRUITE_

La Zone Arrière de la vaste dune n'existe plus. Plus fine, moins épaisse, les vagues la submergent et vont affouiller le socle. La fréquentation  sauvage, non maîtrisée des véhicule aura  pratiquement  tout détruit côté végétaux. La surface de la dune a été passée au peigne des  caterpilars ; il ne reste plus aucune défense naturelles 

Grau, embouchure de grand  torrent de montagne, zone ou rivage  lacustre, cordon littoral, lido, lagune, bancs de sable littoraux,  zone arrière dunaire :

tout cet agencement et édifice naturel rend compte de l'intéraction permanente des éléments constitutifs du littoral et du trait de côte.

Espace  désormais si fragile, laissé à la cupidité, à l'appêtit vorace des  conquistadors de tout poils. On roule encore sans  scrupule, laissant de larges et profondes  saignées dans le sable.

LA_DUNE_ZONE_DE__RODEO_VOITURE_

 

La dune, terrain de jeux pour Rodéo Auto-Moto-4x4 ! Tout y passe, laissant partout de  large cicatrices, jamais refermées, un couvert végétal de plus  en plus précaire...

 

Quant aux engins, ils bouleversent l'équilibre général de ces zones remarquables en déplaçant artificiellement et sans études d'impact  adéquates et  opportunes des quantités colossales de matériaux dont la mer  en furie se moque bien.

Il est aussi vrai, qu'en amont, un barrage  aura radicalement modifié  le cours d'un grand torrent, lui-même rejoint par quatre autre cours d'eau de vallée majeurs.

Autant d'alluvions qui ne parviendront plus à la mer. La dune longue de ses 3 Kms s'amincit, d'année en année. Sa moindre hauteur la rend vulnérable aux grosses vagues des tempêtes d'hiver qui en remontent la pente, affouille le socle terreux et de tuf.

L'eau arase la dune, devenue plate par endroit, vouée à sa disparition.

Quand les élus comprendront  que de tels espaces doivent être non seulement protégés mais également gérés par des collectifs de connaisseurs en la matière, du paysagiste au géologue-hydrologue, en passant par les biologistes ? 

Il y a urgence ! Voir de tels domaines décliner, bardés de traces de pneus, sillonnés par des quads, des tout terrains, des 4X4, sans aucun ménagement, en nombre, de façon permanente,  constitue une enfreinte grave à notre environnement, un environnement de premier choix, une Zone qui devrait être entièrement protégée, accessible, certes, mais sous conditions de précaution, de respect de la biodiversité, de pérennisation de leur beauté  originelle ...

Un écrin, parmi tant d'autres,  en voie de disparition totale. Il reste sûrement quelque chose à entreprendre afin de recouvrer sa splendeur passée.

§ 

Lamentable découpe artificielle de la Dune qui va accroître les effets dévastateurs des vagues, l'amplitude des phénomènes de ressacs, ceux des courants à la sortie du Grau. Des volumes qui s'effondrent, non tenus, agencés selon les besoins de l'été !  Désolation, mort programmée d'un Site grandiose, qui aurait mérité une autre issue. 

LA_DUNE_DETRUITE_

 

 

CORSICA...GO56