BITOGNO_DECRASSE

" BITOGNO "  laisse aller sa plume, c'est une nécessité absolue, il ne déroge plus aux usages de l'écriture, faisant de temps à autre l'éloge de la folie !  Quel beau vaisseau que la folie

!

 

Rider " BITOGNO " envoie ses moves sans faire dans le détails ! Le voici pour nous, visitant sans cesse ses standards vagues - aisance- tentatives - , en Waverider très énervé. En effet, Rider " BITOGNO ", ici, au rapport, nous confirme que les Pressions, les Hecto-pascals n'ont pas bronché d'un iota depuis des semaines. Léger petit coup de balai, après l'ondée,  histoire de laver un peu le ciel, nous rapporte " BITOGNO ", - Qui diffère un  peu  de la version de Pinocchio   ! 

Une 5.7 devenue trop puissante, du clapot, un plan d'eau qui entreprend  son tour d'animations exaspérantes, aucune perspective en mesure de satelliser quelques souhaits et attentes bien légitimes.

Mais " BITOGNO  " , sage dans l'âme, bosse les extrêmes de ces  moves anciens, au demeurant fondamentaux, qui permettent de ne pas descendre du bateau en marche, de s'abîmer ...!  Que de tentatives !  Infructueuses certes, mais c'est tenté, osé, râté...

Qu'importe,  lorsque de se rincer la tête, décrasser  les méninges, faire le tri dans le dédale de nos  synapses éprouvées qui déjantent comme l'aileron ou l'aile décroche ! 

Un seul Move suffit parfois à meubler un temps précieux, un temps où l'on sent que deux êtres en soi  tentent de se réconcilier ! Et d'une heure égarée à se le dire ou s'en convaincre afin de minimiser la torpeur des molécules en vain rapportées...

Merci, " Rider " BITOGNO " pour cet aparté  très tendance, de circonstance, saisi  entre deux rochers par quelques piètres et déplorables sentinelles à la solde de la rumeur et des cancans de clans.

" BITOGNO "

POUR 

CORSICA...GO56

 

_________________________________________________________________________________________________