DSCN4432_001

RIDER  " BISCOTTO "  Attempt DUCK JIBE main dans l'Eau  Into-Planning 

 

Amis ( es ) Windsurfers, Riders, vous qui glissez sans  l'aide d'un  moteur, usant des vents et de la pente des vagues, ce Post vous intéressera ! Il émane des années de réflexion et, en amont, d'études poussées en la matière ; c'est ainsi et ici, permettez-nous de vous en faire profiter, du moins, à l'attention de celles et ceux qui  trouveraient le long de ces développements matières à évoluer, à dépasser ses limites, à entrevoir une constante évolution en dépit de l'âge, d'un quelconque handicap, d'une indisposition passagère,  au nom de la motivation.

Nous prenons pour Exemple un standard bien connu, un référent, une mise en situation spécifique de la conduite dans les vagues où les tâches requises mettent justement en exergue les comportements souhaitables du Waverider.

Posons d'emblée un cas concret à partir duquel nous allons tenter de bâtir, de concevoir et d'adapter un outil de travail  qu'il nous appartiendra de faire évoluer à souhait, à travers la pratique.

Notre optique reste la Vague, l'aisance, le dépassement de soi, l'optimisation de nos  ressources à des fins d'harmonie et de fusion avec l'élément en mouvement qui requiert la maîtrise d'une somme de tâches  et de principes incontournables.

______________________________________________________________________________

PARAMÈTRES

 

Vent =  FORCE 4   BEAUFORT  / RAFALES 6 

MATOS  /  Planche de vague Multi-Fins  _ 94 Litres 

VOILE 5.7 M2 

État de la Mer  / Agitée + Creux formés pour 1.00 m,   du Rivage vers le Large 

AMURE   / Bâbord et Tribord, dont  la première  étant exposée aux vaguelettes  du bord de mer ; le vent reste  placé Side Shore  sur l'Amure Bâbord , ( A exploiter ) !

______________________________________________________________________________

 

INTENTION  / BUT A ATTEINDRE 

 

RÉALISER DUCK JIBE MAIN ARRIÈRE DANS L'EAU

AVEC RELANCE AU PLANNING  IMPOSÉE DANS LA PENTE

-  Tribord Amure -, et sur eau plate agitée, Bâbord Amure,  sur le retour vers le bord, soit avec ou sans pente  favorisant la Transition - 

_______________________________________________

 

PREALABLE 

 

Maîtriser le Duck Jibe des 2 côtés

____________

 

DÉTERMINER LA CHRONOLOGIE LA SYNCHRONICITE DES TÂCHES  REQUISES

AFIN DE LIBÉRER LA MAIN ARRIÈRE DURANT LE MOVE

 

1 - Grande Vitesse dès l'amorce de l'Abattée du Flotteur ; Le rider aura au préalable décalé son gréement au vent avec plus ou moins d'ampleur, ce qui favorise l'anticipation de la tâche suivante ...

2  - Engager tout le Corps  dans la courbe  tout en reculant la main arrière et en  rabaissant le Centre de Gravité ;  le gréement  est ainsi  plus bas    ; 

 

3 - Engager la ligne d'épaules loin vers l'arrière en  allant chercher avec l'ex-main-avant l'extrémité arrière du Wishbone tout en  maintenant une  forte prise de carres interne, board à plat.

Attention, c'est capital pour le Speed !...

4 - A partir de là, le RIDER libère son ex-main-arrière et va chercher l'eau, le sillage, le plus bas et le plus loin possible ! 

Mais pour y parvenir, il doit compter sur le couple Vitesse / Appuis et, dans le même temps, l'extension complète de  l'ex-bras- avant vers le haut, afin de faciliter  le replacement en un seul temps de ses nouvelles mains sur  le WISHBONE.

REMARQUE 

 

Nous observons  que cette coordination d'actions complexes est explosive, rapide et ne laisse rien au hasard ... Pour le Duck Jibe, le corps du Waverider est très vite  positionné sur l'amure à suivre. 

Ainsi de profiter de ce capital posture  qui boostera la relance full planning, en Switch Stance, car les pieds ne sont pas sortis des Straps, depuis l'entrée dans  la danse.

ÉVOLUTIF   / OUI 

 

A cela, rajouter-y une forme de corps des plus travaillées, à greffer  dans le coeur du virage, le temps fort du DUCK JIBE, soit : 

 

Parvenir à se coucher le plus possible vers l'eau ! Il faudra pour cela, très certainement, l'aide et l'appui de l'onde, de la pente sur lesquelles  charger un max, sans décrocher, et surtout, sans briser cette ligne d'appuis musculaire Genoux  - Bassin - Épaules  ; en somme, le corps reste tendu, le tronc ne se plie pas pour aller chercher l'eau de la main arrière,  Non ! 

Il se couche en s'étendant sur ses Appuis / Vitesse et le relevé dynamique du gréement vers le Haut...

Des outils, il y en a  à l'infini ! Le tout étant de les solliciter, en vous, de les travailler de façon opportune, d'en concevoir d'autres afin d'exploser dans les vagues...!

Noter que nous aurions ici abordé les prises de carres extrêmes à pleine vitesse, sollicitant à la fois les grandes chaînes musculaires  inférieures et supérieures, sur un axe corporel verrouillé, une forme de corps tonique et placée,  un rythme soutenu à très rapide, une relance  orientée dans le vent, un passage essentiel en switch stance.

Toutes les actions interférant les unes les autres au meilleur moment pour un final détonnant qui devrait déboucher sur 

L'AERIAL DUCK JIBE  OU AIR DUCK JIBE 

 

A VOUS DE JOUER 

CORSICA...GO56 et RIDER  " BISCOTTO  " 

!

____________________________________________________________________