BOLGE_

 

« Ce que l'on ne sait pas que l'on sait »

SOCRATE

 

 

Alexander LOCKHART  _   « Une personne optimiste ne refuse pas de voir le côté négatif des choses, elle refuse de s'attarder dessus » ...!

 

 


Que ne serais-tu d'autre
toi   le terrien
locataire   ici-bas
en transit et désormais en sursis
qui que tu sois
ciron gâté      déclinant 
et jamais plus à demeure
que dans ce corps
qui te réfugie
envers et contre lui
sitôt fait    sitôt las

Maigre consolation
L'échéance court
inexorablement
à son terme
Alors     si tant est que la voie
te soit prodigue
fais  que ton viatique
s'absente déjà de ce monde
éthéré
éminemment animé
Ailleurs    hier    ou demain
qu'importe    dès lors
que tu fuies l'espace
l'éphémère
l'inempathie  de la durée
pesante et charnelle

Ne nourris aucune allégeance
envers ce qui advient
et fut    d'actes  et de biens périssables
Sans pour autant louer   Pascal
le maître et ses Pensées
somme toute devineresses à souhait
allège-toi
ex-pire
l'impudence et l'orgueil  sont haïssables

Écris
Sois Âme
L'âme
d'un coeur vague    qui vogue     dolent
le long des rives du grand fleuve
d'oubli     le Léthé
Tends vers l'infini  lactéscent
Sache que tu n'es pas un chiffre
Imagine encore et encore
car les mots devisent et destinent
comme ils mûrissent
la vérité du fruit
impalpable et sapide à la fois 

Je te dirai     hermétisme
j'oserai      ainsi pour toi
cette citadelle inexpugnable
qu'il te revient d'explorer
sans fin
jusqu' à l'envol
la grande migration
le saut dans l'inconnu
sidérant l'être et le néant

Après tout les Anciens
n'avaient-ils point
circonscrit
la limite de l'Univers
l'être  et le temps
la terre et le ciel
l'éternel recommencement
des êtres louables et vertueux
la destinée où l'homme monte au ciel
depuis la premiere bolge    rennaissant 
du royaume des ombres de Dante
et des chemins de la mort initiatique

Étrange penser
que celui qui émerge
du sommeil profond    comme le silence
sourd de mer-océan
et qui revient obstinément
juste avant de rouvrir les yeux
de ressusciter chaque jour
que la Lumière fait
sans distinction
sans habitus ni loi

Vois-tu
je conçois la poussière
mais ne lui reconnaît point la flamme
qui l'éveille    la modèle et    la meut
Là poindrait quelque dive énigme
le dessein de-raison qui nous attend
au-delà  et qui livrera la clé
de l'histoire perpétuelle
de l'alliance et du lien
plus forte que le sang vaniteux 

Ainsi    auras-tu si vite migré
ayant habité
cet amas d'années lumières aléatoires
qu'égare à toujours
la perpétuité abyssale
Que je vous accorde enfin
l'humble certitude d'avoir été
d'avoir écrit ici - bas      tant inconnaissant
ce tissus de fadaises
inconséquent
affectant de te douloir des mondes
d'avoir déchu de toi-même
en définitive
sans te connaître
et   n'ayant pas encore   accouché de toi

!

- MARIN - 

Délires en  Maïeutique

 

MAIEUTIQUE_SOCRATIQUE_

 

______________________________________________________________________________