DSCN3997

 

Une pratique éminemment  propre, discrète, efficace dès lors que l'on s'entoure de toutes les précautions qui épargnent l'environnement, le respecte, ne porte pas atteinte aux  biotopes visités. Nous exhortons d'ailleurs les adeptes de cette pratique à se renseigner auprès des organismes  spécialisés et en charges de ces espaces remarquables qui jalonnent notre Île. Rien ne saurait être transgressé, investi ... Nous restons vigilants quant à la diversifications des nouvelles pratiques dites sportives ou de découverte.

Car  il s'agit bien là de cultiver, d'entretenir, de solliciter cet esprit de découverte que nous portons toutes et tous en nous. Le Kayak de Mer nous correspond à merveille. Il reste  l'occasion de voyager lentement, en silence, aux plus belles heures du jour, du soir, de l'aube, de coiser  ou de rencontrer qui sait quelques grands voyageurs, sous le regard complice des grands migrateurs.

Mais la vigilance reste de mise ; en  effet, l'Île de Corse et ses rivages accores, ses tombants, ses longues portions littorales sans abris exposés aux vents locaux,  aux houles plus lointaines, à la soudaineté des renverses et des coups de vents peuvent s'avérer et se commuer en de réels dangers. Et si parfois les plages paraissent avenantes, de puissants shorebreak, ressacs de bords de plage rendent l'atterrisage périlleux.

Il conviendra de tracer  son itinéraire, de prévoir des points intermédiaires de pause  et de repli en cas de dégradations des conditions météo et de mer, de pépins de santé. Bien  se dire que les vents de terre sont en Corse parfois violents et se déchaînent sous le vent de l'Île, selon les principes de l'aérologie et orographiques,   de type catabatique...

Caps et pointes exposés demeurent  difficiles à passer, pour causes de courants et de plus fortes rafales, surtout  si votre route va vent debout !

Assurer sont autonomie, sa subsistance en cas de  retard sur l'itinéraire et la destination prévue, de quoi s'hydrater l'été en abondance, surtout avant le départ. se protéger d'un soleil parfois mordant, d'une chaleur étouffante, également.

Nous n'évoquons pas le niveau technique ! A chacun d'évaluer son niveau, ses possibiulités et ses acquis qui demeurent enphase totale avec les spécificités de votre parcours. Aucun écart aux prévisions ne sauraient être envisagés, un fois engagé, tout ces éléments engagent donc la responsabilité des aventuriers d'une nature en beauté, si fragile...

L'étude des cartes marines et Ign à terre est plus que recommandé ! Se rapprocher  de nombreuses sources d'informations Météo ; les bulletins peuvent différer à 100 % ... Parvenir à établir sa propre prévision, à partir de données communes et  basiques, de la tendance ne suffira pas ! Il vous faudra rajouter un zeste d'expérience, le fruit de l'observation, des éléments bien plus précis de la carte de frontologie pour la zone.

BON TRIP KAYAK 

CORSICA...GO56

____________________________________________________________________