DSCN4728

 

Chardons en Fleurs - Causse Bonifacio

 

 

LES CARTES MÉTÉO NE LAISSENT RIEN ENTREVOIR POUR UNE LUNAISON  AU MOINS 

BLOCAGES PERSISTANTS ET ANORMAUX 

!

 

Et c'est sans compter les MIASMES puants que nos Sociétés tempérées  en MARCHE exhalent à l'envi, à outrance, à  l'heure des grandes Migrations autorisées. Et oui, avec le KLIMA étatiquement  pété, il n'y aurait plus de règles, de principes d'ordre climatique avérés mais  plutôt le chaos des saisons technocratiquement bouleversées.

Le numérique exulte, avec lui, les consciences lobotomisées condescendent  à déchoir face à l'intelligence artificielle qui n'a d'intelligence que l'artifice pompeux qui nivelle les strates  d'un méga-cerveau-humain préprogrammé à faire et à imposer ce que les élites - affidées conçoivent.

La redondance est de mise et volontaire pour dire que  si nous poursuivons sur les voies stériles de la soumission, de l'obéissance aveugle, nous allons droit  dans le mur, en  suivant le suivi, devant nous,  sans réfléchir à la nouvelle grille qui nous attend.

Les décideurs argentés  n'auront pas compris qu'il importe de baisser drastiquement les cadences de production et, à partir de là, de cesser  le pillage des ressources planétaires,

de freiner l'augmentation de tous les rejets dus aux indices de croissance et de production affolant la combustion des sources d'énergies.

Nostalgique d'un temps où la science Météorologique avait encore un bel avenir ! Or, il est de plus en plus fréquent d'assister à des manifestations anormales  du temps qu'il fait, à des phénomènes et  des épisodes anachroniques, hétéroclites, sur-dimensionnés.

A quoi cela tient-il désormais  si ce n'est le fait  que les politiques, leurs stratèges  se trompent de voies et nous précipitent vers un Monde désastreux en persistant  à travers  les erreurs du passé, en caressant dans le sens du poil le grand patronat d'affaires, en ouvrant de nouvelles routes commerciales à travers le monde pour encore mieux polluer, rejeter, jeter, gaspiller, tuer et massacrer pour produire encore et  davantage

!

A SUIVRE 

_________________________________________________________________