RIO_GRANDE___A__SEC_

 

Sauvetage des poissons viables dans le RIO GRANDE, fleuve mythique à sec  ...! 

 

Imaginons des centaines de millions, voire le milliard ou davantage de véhicules motorisés en mouvement... 300 Millions de touristes fluant vers les rives de la Grande Bleue ; une économie et une industrie mondiale, nationale qui tournent à plein régime, avant la pause locale  et  toute relative du mois d'Août ...

Des milliers de vols aériens, autant de bateaux de croisières, de trains, lâchés dans la gigantesque arène atmosphérique chimiquement saturée. Nous entrons à toute ber-zingue dans l'air  KLIMATO-TRAGIK

!

UN LIEN

 

https://www.letemps.ch/sciences/une-vague-chaleur-extreme-sabat-lhemisphere-nord

 

DANS LES LOINTAINS DES TOUFFEURS ET DES MIASMES 

 

 / ACCORDS DE PARIS 2015 / SUPERCHERIE

 

Attention, dangers, suffocations, asphyxie, pics d'ozone, brouillards et fumets nauséabonds, brûlures associées, démangeaisons, toux récurrentes, pics de chaleur et jeux de maux, Glyphosates et j'en passe... Les Climatiseurs  donnent de concert, tentent  d'endiguer le fléau de la chaleur artificielle, détresses de nous  condamnés à très court terme...

Plus encore, la science Météorologique périclite, perd les logiques de ses prévisions jadis  cohérentes, plus fiables ... Les blocages atmosphériques auxquels nous assistons vont sévir, durer, dévaster, ruiner, poussera à l'exode. Les températures en certains endroits  atteignent la barre des 10 °C  au-dessus des normales de saison. Va pour les cosmétiques dans la mer ... L'insouciance des estivants est  totale ! Qui aurait pensé un jour que le Vésuve dévastât Pompéi ?  Même scénario, ( cause naturelle et différente, certes ),  mais aujourd'hui, personne n'opposera l'argument  ci-après  : 

   _ "  nous ne savions pas ! " 

Les mieux renseignés sont les Chefs d'Etats, les gouvernements, les politiques et les technocrates zélés qui poussent la folie vers ces extrêmes desquels on ne revient plus jamais, avec leurs lots de morts patentées, légitimées. Ils amplifient le phénomène de la curée  collective dont une minorité se gave, le temps d'un mandat dam-né,  ( à 65 Milliards d'euro l'an par personne fortunée ), quand les masses trépassent sur la paillasse ...

Mr HULOT

 

Les 38.000 Airbus programmés entre 2018 et 2037,  avec quelles  sources d'énergies volent-ils ?  C'est cela la transition économique  ? 

Et puis il y a l'indécence, celle du spectateur du Mondial qui recule le plan anti-pauvreté, pour cause de matchs trop  importants

!  

https://www.lemonde.fr/planete/article/2018/07/06/les-grandes-villes-francaises-sont-en-passe-de-perdre-la-bataille-du-climat_5326751_3244.html

 

Oui, les peuples auront toujours  porté au pouvoir leur tyran disait Khalil GIBRAN ! ... Nous en avons les preuves  irréfutables,  chaque jour un peu plus ...  Car comment laisser ainsi tourner, s'emballer la machine infernale sachant ce qu'il en coûte de la dette écologique, des déséquilibres planétaires ? 

L'été Occidental constitue chaque année un nouveau coup de grâce, impacte la planète durement. Le mal se répand, toujours, partout, sans faiblir depuis les hivers citadins surchauffés . Nos rejets sont tels qu'ils  envahissent l'atmosphère de la terre jusqu'au ciel avant de retomber en pluies acides et masses d'air saturées à  blanc, torréfiées .

Le soleil mord, il est agressif, n'épargne rien. Nos campagnes demeurent silencieuses ; l'oiseau n'est plus qu'une image pour contes d'enfants. On prépare la chasse de l'automne ... Merci aux présidents des affaires ! 

Mais  que deviendra la planète d'ici à 10 ans, sachant que toutes les alertes, les probabilités de dérèglement, les prospectives, les modèles  numériques sollicités voient leurs conclusions rattrapées par une réalité aux faits, aux conséquences galopantes, qui nous dépassent à très grande vitesse ?

Pourrions-nous espérer des cadences ralenties, un repos, une halte qui eût sereinement apaisé l'acuité et les drames  des désordres que nous infligeons à notre propre vaisseau égaré dans le cosmos  

CHRONIK  PATETIK  

PAR 

KLIMATO - TRAGIK 

POUR

CORSICA...GO56