POSTE_DE_SECOURS_

https://www.lci.fr/societe/deces-noyades-plus-de-trois-morts-par-jour-depuis-le-1er-juin-2093045.html 

 

 

INTERVENIR NE SUFFIT PLUS  QUAND LE  SAVOIR NAGER FAIT DEFAUT 

 

Des noyades par centaines, tous les ans ! ... 

Que les causes soient d'ordre individuel ou bien liées  aux conditions météorologiques, à l'état de la mer, à l'exposition aux sites dangereux, restent un fait, incontournables, hélas ! 

Un constat qui révèle également de l'imprudence, de l'inconscience, de l'inconnaissance des risques. Le manque de formation initiale des individus  est criant ! 

On  ne saurait  masquer l'Insuffisance  notoire des moyens de l'état mis en oeuvre. A partir de  là, pointer du doigt toutes les coupes réglées de l'état déconcentré, perpétrées à l'encontre des collectivité et des communes qui ne pourraient plus inscrire dans leur budget  le fonctionnement de Postes de Secours, embaucher le personnel qualifié adéquat qui  assurerait à la fois prévention et sécurité, intervention d'urgence et, formation.

Nous aurions listé des centaines de sites non surveillés ; si l'on ne peut tout maîtriser, bien des communes se passent de  Postes de Secours en bord de mer alors qu'elles comptent des domaines immenses de cordons littoraux. Certaines contreviennent à leurs obligations minimales  de signalisations 

C'est là une consternante et affligeante réalité. Ces centaines de Décès ne compteraient-ils pas aux yeux des Ministères concernés !

Comment  envisager et accepter que des centaines d'établissements scolaires n'aient toujours pas accès à la piscine pour parvenir aux 100 % du  SAVOIR NAGER, aux rudiments du sauvetage, des conduites à tenir en cas de  difficultés, ( premiers secours ),  à la connaissance de l'information préventive, ( panneaux et drapeaux en place, échelle Beaufort et états de la mer), en cas d'urgence ... Module  obligatoire  et indispensable pour tous les élèves sortant du  cursus scolaire ? 

Car il faut bien se dire  et se résoudre à la réalité suivante : tôt ou tard, un jour, nous serons tous confrontés à une situation d'urgence absolue, aux éléments déchaînés, une inondation, une crue, une imprudence en mer, dans un cours d'eau, en bord de lac, etc ! ...

Savoir Nager constitue une priorité nationale, un élément  fondamental du tronc et socle communs des compétences de l'écolier, de l'écolière !

Se déprendre, ne pas assurer cet objectif majeur signent l'incompétence  et l'irresponsablilité de l'Etat  en matière d'éducation, de formation, de prévention, de sécurité.

Notons enfin que les personnels sur le terrain, formés, diplômés, remis à niveau,  relevant du milieu associatif ou des compétences certifiées par les  collectivités territoriales réalisent un travail remarquable, efficace ! Ils demeurent   hélas,  en nombres,  très  insuffisants.

Les baisses de subventions aux collectivités s'avèrent  être des mesures irresponsables. La décentralistion  sert aussi à se débarasser de priorités coûteuses. Et quand en surcroît on opère des coupes drastiques dans les finances publiques, cela équivaut  à  une double économie, à brader la sécurité, à ignorer le principe de vie 

Maître-Nageur Sauveteur 

CORSICA...GO56

_____________________________________________________________________________