Demandons aux services de l'état , -  Ministère de la TRANSITION ÉCOLOGIQUE  de réaliser une étude, une estimation globale des rejets et sources de CHALEUR générées par l'Urbanisation et l'aménagement du territoire .

A partir de là, mettons en adéquation  tous les moyens pour endiguer et stopper ces émanations d'ordre  thermodynamique issues d'une Urbanisation totalement inadaptée, obsolète, dangereuse pour le Futur ...

Considérer l'été ou les jours de fortes chaleurs comme étant un puissant accélérateur  de réactions atmosphériques. Nous n'évoquerons pas ici les rejets de gaz à effets de serres pour ne  considérer les aspects dynamiques de l'air, de grande chaufferie nationale métallique et pétrolière.

 

LA LISTE EST NON EXHAUSTIVE 

 

- Évaluer la superficie  qu'occupe le réseau routier, Routes Nationales et Autoroutes + Tarmac des Aérogares, Parkings en béton  et asphalte, les toitures de tous les bâtiments de type industriel et commercial, gares routières et ferroviaires réfléchissant des quantités de chaleur colossales dans l'atmosphère suivant les revêtements utilisés.

- Évaluer en émissions et équivalents chaleur le potentiel généré par des millions de moteurs à explosion, thermiques, électriques portés à des températures comprises en 88 °C et 100 ° C . La masse globale de métal surchauffée et bien entendu, son rayonnement dans l'atmosphère, nuits et jours, non stop, au quotidien.

- Evaluer en milieu urbain le surcroît de chaleur occasionnée par un habitat vertical démesuré,  confiné sur de petites superficies et qui occasionne des surplus de rayonnements d'un édifice à l'autre ! Les fournaises urbaines sont bien connues.

- Evaluer la surface du parc automobile total exposé au soleil susceptible de capter et de restituer davantage de  chaleur ...

ETC 

 

LES RACCOURCIS DE L'ETAT QUI PAIENT SANS EFFORTS 

 

- TAXER les carburants, entretenir le marasme urbanistique, déblatérer autour des 2 ° C de hausse moyenne des températures, laisser vieillir le patrimoine urbain des années 60, poursuivre dans cette débauche de croissance à travers tous ses aspects connexes...

A SUIVRE