SANS_AVIS_DE_TOUFFEURS

 

 

Les Modèles Météo sont sectaires, récalcitrants, intransigeants ; ils appliquent ce qu'on leur donne à becqueter.

Aussi ignorent-ils d'ignorer les masses d'air en chaleurs qui sévissent de nos jours, ces températures  d'un bord de mer pisseuses où prolifèrent algues toxiques et herbes folles des marais, le plastique.

Les Modèles sont légions, qui se plantent et vous livrent un bulletin dans une pochette surprise de Supermarché ! Pour les effets d'annonces, les modèles sont très forts, arbres de noël décorés et graphes pléthoriques, qui par excès de chiffres  et de mesures, de tableaux  vous stigmatisent le temps qu'il fera en  quelques millièmes de secondes, heure par heure : Gageures ...

 

MAIS SUR ZONES MARINES 

Nous relevons des valeurs de vent doublées par rapport aux prévisions, aux bulletins  - Zones et Horaires -  Des Forces 4/5 annoncées  nous évoluons par  30 Noeuds de Vent, soit 6 / 7 Beaufort pour le vent moyen + rafales, au niveau de la mer.

SE POSER LES JUSTES QUESTIONS QUI FÂCHENT

 

Il fait aussi chaud à Névache que dans le grand Sud de l'Île de Corse ou vers les Dolomites. De quoi l'air est-il composé ?  Secret défense ! On ne donne aucune explication, on modélise des millions d'informations pour accoucher d'une PLANTADE MÉTÉO MAJEURE AGGRAVÉE  à la journée : la " PMMA "   ; les informations que l'on donne à brouter aux PETAFLOPS ne conviennent plus. Les inversions de températures en altitude sont généralisées.

Il y a des intrus, des virus, des anomalies qui se glissent et qui empoisonnent les prévisions météorologiques  habituelles. Nos sociétés cachent ce que  les orifices financiers dechettent dans les  airs, un état des lieux catastrophique ; les élites le savent et se gavent ...

Il faut désormais s'y faire et accepter le fait que les CANICULES sont désormais systématiques, l'été, perdurent et déséquilibrent tout le " Système de Choses "  que des millions d'années auront  finement orchestré.

 

UN RÉEL MARASME ATMOSPHÉRIQUE   LE MARAIS 

 

Qu'il fasse Mistral, Tramontane, Libecciu, Ponant, Marin  ou Sciroccu  les températures désormais ne baissent et ne varient plus. Le champ de pression depuis des mois reste inchangé. Les vents accentuent le ressenti de très fortes chaleurs  ; l'inconfort et le malaise prévalent.

Entre toutes les  masses d'air hybrides en présence, saturées de gaz, de particules, surchauffées, il devient quasiment impossible de prévoir, d'interpréter en définitive un ensemble d'interférences que les Ingénieurs  relègue obstinément les nouvelles données artificielles, lesdont on refuse d'intégrer les  probables effets sur la vie de l'atmosphère.

 

L'heure est grave, de gros poissons s'échouent, meurent en mer, les températures sur la Planète ne connaissent plus les frontières, les latitudes, les grands phénomènes climatiques que l'on pensait éternel :  Mousson, Saisons, Courants Marins, Alizés, Froids extrêmes des zones polaires,  etc ...! 

Toute la circulation des masses d'air autour de la terre, l'évolution des Grands Centres Permanents Météorologiques, la zone de convergence  intertropicale, les territoires Sahéliens, l'Asie, la Sibérie posent désormais problèmes, inquiètent ; un tout qui s'accélère et mène tout droit vers un 

ACCIDENT CLIMATIQUE MAJEUR

!

Soit le changement radical  et général du et des types de  Climats sur Terre 

 

CHRONIQUE GENERALE 

SINDIBAD LE MARIN 

__________________________________________________________________________________________________________