AQUARIUM_GEANT_

 

ABSOLUMENT LAMENTABLE, MR HULOT

RIEN DE GÉANT  DANS CES AQUARIUM  A ÉTAGES  QUE VOUS AUTORISEZ SI CE N'EST L'EMPILEMENT DE LA CONNERIE

 

 

Mr Nicolas HULOT

 

Est,  semble-t-il, interpellé sur de très nombreux fronts !  Inutile de prétendre les  énumérer tous, ils sont légions, tout  juste engagés, instruits, en marche ou en passe de l'être ;  censure,  cadre, politico-financiers obligent. Ersatz ou velléités de changement, de transition... Mais le marasme  s'installe, témoigne des réticences et des blocages des grands de l'ancien monde à se re-con-vertir. Pendant ce temps, le quotidien et le système coulent des jours heureux. La finance comptabilise et engrange ses profits depuis des lustres. Les pétitions circulent, l'opinion  réagit et s'insurge contre de telles largesses envers les Lobbies, pareils agissements envers la condition animale, entre autres parties du patrimoine mondial affectées, durement impactées.

Revenons un instant sur le Pillage des Mers et des Océans, en bordure des souillures innommables dont ils paient durement les frais, en marge de la sur-pêche  légalisée, de l'exploitation des hydrocarbures, de l'acidification et du réchauffement   planétaire des eaux. 

Que nous puissions vous interpeller, Mr le Ministre, sur le sujet de la capture et du commerce des animaux marins pélagiques  à des fins de sensibilisation des publics de la métropole. Là où ils finiront leur vie, reclus dans ces terribles geôles  vitrées que sont le Delphinarium, le Marineland, l'Aquarium -  le Zoo marin à plusieurs  étages, nouveaux sanctuaires de la biodiversité à visage tristement humain,  qui se doivent de  faire recettes pour être viables ... ! 

Pensez-vous que la science et les technologies actuelles afférentes ne suffisent pas à sensibiliser ces publics assoiffés d'inhabituel  et d'émotions désormais  accessibles, sans prédation ni pillage   ?  L'Image 4 K n'eût-elle pas volé, il fut un temps,  avec vous au secours de la Biodiversité ? Nous le pensions et l'espérions  très fort, pourtant  ! Eussions-nous  ainsi vu se profiler le siècle spirituel que nous attendons toutes et tous.

Pensez-vous encore longtemps contribuer à travers les mers et les océans à alimenter toutes les occasions exacerbant la souffrance des animaux ?

Leur infligeriez-vous  les stress horribles de l'arrachement à leurs milieux nourriciers. Vous opposeriez-vous  à leurs migrations fondamentales, à la découverte d'autres écosystèmes auxquels ils aspirent et sur lesquels ils interagissent favorablement ? 

Nous citons les espèces de cétacés, les raies, les tortues, requin - baleine et autres trésors marins vivants  dont vous autorisez et cautionnez le rapt organisé valant recettes et profits à travers  tout le pays, tel un commerce parfaitement rodé ...

C'est là et désormais un scandale, un ensemble d'opérations légalisées et masquées inacceptable dont personne ne connaît les brutalités des procédures de captures, de  transports et de confinements, le cérémonial et le protocole  de la traque  déloyale,  eût égard à l'éloignement des forfaits commis en mer, au large, sous cape, parfaitement dissimulés.

RÉAGISSEZ 

!

Permettez-nous  de vous signifier notre  écoeurement et notre  dégoût face à des pratiques datant  des obscurantismes inconnaissants, des vérités  barbares de la pensée unique qui se targuait de ses lois et de sentences imprescriptibles, celles qui auront en définitive brisé l'équilibre des Mondes divers et  harmonieux :  humain, animal, végétal, aérien et océanique.

Jusqu'à quand allons-nous tolérer ces exactions  perpétrées à l'encontre du Patrimoine marin, océanique, universel  et commun ? N'en étiez-vous pas, jadis, le porte-parole et l'ardent  défenseur, tout là haut, depuis le silence solennel de votre mongolfière ou simplement juché aux côtés de l'Orque vénérable, à bord de votre Kayak Inuït ? 

Que de chemins parcourus depuis Ushuaïa-Nature ! Vous avez un pouvoir de décision. Faites stopper ce commerce cruel, inique, inopportun, absolument infamant pour  ce pays qui est le nôtre, l'exemple que nous sommes à travers  le Monde pour la défense des Libertés et du respect de la vie. 

Nous n'aurions et n'avons  rien à attendre de ces superstructures commerciales, de ces mouroirs  pour grands seigneurs des mers que l'on dresse et conditionne  comme des pitres et des pantins afin de régaler la galerie et le portefeuille.

Ainsi que la Corrida et le sang versé cruellement, donneriez-vous  aux enfants cette image si  mal sublimée de la Biodiversité emprisonnée, confinée, amalgamée dans ces cages de verres, ces baignoires ridicules et insignifiantes  qui outragent dignité et création

 

NICOLAS HULOT 

 

FERMEZ LES MARINELANDS  LES DELPHINARIUM   LES PARCS D'ATTRACTIONS  LES CIRQUES 

AVEC ANIMAUX  CES AQUARIUMS GÉANTS QUI EMPRISONNENT LES GRANDS PREDATEURS

LES CÉTACÉS ET AUTRES SPLENDIDES CRÉATURES ÉPRISES DE LIBERTÉ

 -  MARIN  - 

COLÈRES