Nous collectons de toutes parts des Informations concordantes au sujet des valeurs de  Températures, de Pressions, de Vent, de Sécheresse de l'air depuis toute l'Europe élargie, avec extension vers les Pays de l'Est et  URSS.

 

L'évolution du Champ de Pression, -  véritable Marais Barométrique indétronable depuis des mois -,  fait craindre le pire ! L'Algérie arbore un record de Températures avec 53 ° C relevé ces derniers jours. La semaine qui s'annonce, le W-E à venir pourrait défrayer les normes admises et tolérables en dépassant les maximales connues ou atteintes à ce jour

La spirale et la sphère infernales sont  activées, avec une Masse d'air inamovible en altitude, gigantesque cloche saturée en gaz à effets de serres qui se répand et s'épaissit, ne laissant plus aucun flux en basses couches circuler ou   rafraîchir l'atmosphère. Le lot des orages localisés est désormais le nôtre, ne laissant que de très courts répits.

Si dans le Grand Sud-Ouest de l'Île de Corse nous rencontrons un régime de brises de secteur Ouest  renforcées quasi quotidien, largement au-dessus des prévisions modélisées, ( 20 à 30 Noeuds ), apportant ainsi une impression de fraîcheur relative diurne,  vers l'intérieur des terres, les ressentis s'avèrent suffoquants, voir insupportables.  Il n'y a plus d'air. Le rayonnement solaire n'aura jamais été aussi virulent et dangereux ! 

LES GRANDS CENTRES PERMANENTS 

 

Orphelins des Dépressions, cantonnés au vaste Anticyclone d'été, avec ses dorsales, qui annihilent tout relief météorologique aérien, tout vent synoptique résultant d'une frontologie marquée et habituelle. Marasme angoissant, catastrophique dont on ne voit plus l'issue, surtout si la Cinquième saison, soit un été indien torride, prend le relais du mois de Septembre à fin Novembre.

Un contexte détonnant, dangereux pour les accidents connexes qui surviennent partout autour de la Planète, de l'Hémisphère Nord très largement impacté... La santé craint, les répercussions en chaînes de l'excès de chaleurs ne sont ni évaluées, ni considérées, ni traitées en amont ou prévenues à temps. 

Pour le moment la grand messe et la curée  continue, le capital exulte. Nous disons aux Politiques :

STOP 

Reconsidérer tous les éléments  de notre Modèle de civilisation et des rouages socio-économiques qui président  à l'actuel déclin  de la Planète. Nous nous approchons d'un point paroxysmique de Non - Retour meurtrier, de l'Accident Climatique Majeur et ses conséquneces incalculables

!

 

SINDIBAD LE MARIN 

______________________________________________________________