EN CORSE  DE LA MER     SIGNES 

 

- Sur la mer, vers le Large,  coiffant les agglomérations,  dans les plaines et le long des axes routiers principaux, d'immenses bancs de fumées, de brumes  opaques et sales stagnent ; en fait, nuages de pollutions que les villes, les ports  et les grands axes de circulation  génèrent ; 

- Dans le ciel, des alto stratus  en dalles révèlent les mêmes teintes et mélanges artificiels, pour les couches et niveaux  inférieurs, et surchauffent l'atmosphère ; les ressentis deviennent insupportables ; la pollution s'élève et se répand au gré de la brise.

- Des développements orageux  diurnes  se produisent vers les massifs, ( Corse et Nord Sardaigne ), très localement, témoignant de brutales et colossales  convections d'air brûlant : frontologie aléatoire, sans flux ni courant établis ; 

- Les brises de secteur Ouest d'ordinaire rafraîchissantes s'avèrent torrides, soufflent  un air à plus de 32 ° C, en mer !..

- Dès 9 h locales, soit 7 h au soleil, le rayonnement solaire se fait intense ; brûlures ! 

- Les inversions de températures nocturnes sont très  fréquentes ; il fait plus chaud en moyenne montagne qu'en plaine, la nuit ; 

- Le soir, les yeux piquent et brûlent ; 

- Les vieilles maisons ne tempèrent  plus l'air d'un temps totalement inconnu à ce jour,  qui s'installe et nous éprouve  chaque jour davantage, comme si la terre emmagasinait un surplus de chaleur croissant. Les pierres rendent l'excès de chaleur, rayonnent tard dans la nuit, même en intérieur, aucun courant d'air dans les maisons, toutes fenêtres sont rouvertes dès le soir ! 

- Des arbres meurent, les feuilles des végétaux  les plus résistants flétrissent en  journée, plus aucun oiseau ne se manifeste depuis longtemps, les moustiques prolifèrent ; 

- Enfin, notons  ce point très important que l'on remarque systématiquement :

l'Axe et le couloir  Rhodanien,tout  le Midi de la France, la Corse, sont toutes les fois fortement touchés par des épisodes  de canicule lors des grands chassés-croisés de l'été, ( Vigilance Orange Canicule ), plusieurs années de suite !  

Nous avons perdu tous nos repères. Contexte angoissant. Quelle sera la limite supportable ? Tout va si vite, d'année en années.  

Car même si la situation météo favorise un épisode ou des pics de chaleur, voire une canicule, ( Via la persistance des hautes pressions, sans vents ), les GES émis, l'activité industrielle, le traffic dans son ensemble ne font qu'accentuer la virulence des effets dans une toute nouvelle  dimension de durée

 

!  

 

https://www.greenpeace.fr/?s=Contre+la+pollution+de+l%E2%80%99air%2C+aidez-nous+%C3%A0+aller+plus+loin

 

CORSICA...GO56

____________________________________________________________________________