Les Pressions Atmosphériques, le Thermomètre ne débanderont plus !  Marais - Marasme Barométrique Européen.

Dès aujourd'hui, les grandes migrations reprennent du service, du Sud vers le Nord et l'Est du vieux continent.

Des dizaines de Millions de véhicules continuent de pourrir, de renforcer le dôme Anticyclonique et ses  quantités hallucinantes  de gaz miscibles ! Des 38° / 39 °C sont encore attendus là où il devrait déjà  faire à nouveau frais le jour. 

Quel modèle Météo intègre les milliers de KM3 d'air vicié, souillé, les millions de  tonnes  de gaz et de chaleur purs émis par les moteurs à explosion et tout ce qui roule, flotte et vole au-dessus de nos têtes, Mr le Ministre HULOT

Pensez-vous que cette débauche de concentrations saisonnières, de transhumances forcenées, que de tels troupeaux de bagnoles surchauffées,  lâchés dans la nature en même temps, concentrés sur 2 mois d'été soit la bonne solution aux problèmes de pollutions de l'air et de canicules répétées   que nous connaissons avec de plus en plus de virulence, chaque année ? 

Allez - vous enfin adapter la modernité aux exigences environnementales qui sont les nôtres afin d'amoindrir les effets dévastateurs  de tous les rejets dont vous nous faites les principaux responsables-payeurs ? 

Ne pensez-vous pas que l'étalement généralisé, sectoriel,  régional, équitablement  distribué chaque année, dans l'année, par rotation,  des périodes de grandes vacances constitue désormais une véritable urgence ? 

Peut-on poursuivre sur un modèle de répartition et d'alternance  Temps Libre / Travail dépassé et rigide  au regard des concentrations gigantesques de véhicules en marche, partout sur le territoire et qui plus est vers tout le Sud du Pays, de la Côte d'Azur au Pays Basque.

Que faites-vous de la Pollution générée, passe-t-elle en pertes ou en profits colossaux sur le dos de l'Environnement et de la salubrité, du développement durable  dont vous vous faites le chantre ? Que signifie cette mascarade saisonnière, cette grand messe, cette curée généralisée sur fonds d'horribles canicules, de climat bouleversé, de catastrophes naturelles répétées ? 

Bien sûr, on se cache derrière la vérification scientifique et la preuve par les moyennes douteuses des statistiques pour conforter le statu quo, les taxes des pollueurs que vous fabriquez au quotidien ! Facile, bien manoeuvré, pendant ce temps, ces deux mois d'été  et septembre ne laissent plus de répandre miasmes, effusions, exhalaisons fétides, angoisses humides, collantes haleines et brûlures sur la peau, un air  irrespirable source d'angoisse, de sensations de confinement et de mal-être, de maladies graves. Un air  qui pue, nauséabond, mal lavé par des orages dantesques et tueurs, économiquement  et commercialement modifiés ! Tout baigne, les devises rentrent, les taxes caracolent, la bourse exulte.

Mais pendant ce temps la dette augmente, atteint des sommets, en profondeur, n'épargne plus aucun secteur de l'organisation des hommes. Cela ne durera qu'un temps, soyez - en  sûrs 

!

CORSICA...GO56

A SUIVRE 

De l'Autre Côté de l'Eté

____________________________________________________________________________