pollution_industrie_europe_allemagne_usine_centrale_de_production_d_electricite_charbon_thermique_scholven_e_on_gelsenkirchen

 

COLLUSIONS  MAJEURES  ET DURABLES ENTRE LE POLITIQUE ET L'INDUSTRIE 

 

 

LA TRUMPOMANIA 

 

Sous la pression des franges politiques conservatrices, l'Australie de droite   se défait lentement des engagements pris lors de la signature des Accords de PARIS 2015 !

C'est l'effet TRUMP qui commence à sévir  et à se propager ; après tout, pourquoi ne  pas lui emboîter le pas et reculer sur les objectifs fixés  ?  Le Charbon est en passe de  redevenir l'énergie reine aux States ! Quand à la France, Tourisme oblige et concourt, elle n'aura jamais  autant rejeté de GES,  autant pollué, ménagé les Trusts-Empoisonneurs, comblé ports et aéroports !

L'économie se porte mieux  mais on meurt au diapason des émissions ultra-polluantes  ; Question de choix   ! 

SUPER PETAFLOPS 

C'est un comme la Super-Nintendo  des 3 Frères ! On nous évoque la probabilité d'une  période mondiale de 4 ans à suivre, naturellement chaude,  de 2018 à 2022, qui  viendrait prendre le relais des trois dernières années, 2015 / 2018, les plus chaudes jamais  enregistrées à ce jour pour  les températures moyennes et planétaires.

Il s'agit en fait  d'une variation de + 0.06 °C, soit 6 / 100 ème de degré, une extrême bagatelle  ! 2003 serait donc battu, dans la Capitale des-accords de Paris, pour les 30 Jours consécutifs  relevés à plus de 30 ° C,  de températures moyennes ; ajoutez à  cela Ozone, Dioxyde de souffre, Particules, Humidité  et vous aurez la formule d'un nouveau cocktail létal  con-cocté par nos dirigeants aux commandes affairistes.

 

Nous sommes les jouets de ces investigations informatiques et statistiques  foireuses, que de super - ordinateurs  toujours  incertains, calculent, avec forces PETAFLOPS, alors que la Météorologie locale  et nationale se plantent au quotidien, se vautrent dans un monceau d'erreurs de plus en plus  patentes,  pour des relevés à 2 ou 3 jours d'échéances.

Non, il ne s'agit pas de cela mais bien d'une 

 

DÉSINFORMATION PROGRAMMÉE  OU INCONNAISSANCE 

 

Il faut aux états et aux gouvernants  se mettre à l'abri, se cacher derrière ces  théories fumeuses afin de poursuivre  sur les lancées suicidaires de la Sur-Production / Consommation / Rejet / Emission / Pillage des Ressources Naturelles. Le nerf de la guerre ne  se négocie pas, il bat le fer et l'or bien à chaud  ! 

 

L'EFFET RÉTROACTIF ET LE FEED-BACK DÉVASTATEURS

 

Nous assistons en définitive à une accélération  des PROCESSUS AGGRAVANT LA SITUATION ACTUELLE. C'est évident, visible, inévitable. Et même si nous traversions quelques unes de ces turbulences climatiques naturelles, dont les climatologues possèdent  et exploitent  les données, les hausses minimes dont  ils parlent, cela n'impacterait guère l'environnement, les hémisphères, des continents et des régions  entières du Globe, tout autour de la planète, quelles que soient les latitudes. 0.01 ° C de hausse / An, soit  1 °C  de hausse pour le Siècle  représente la plus belle arnaque commanditée par les décideurs et les industriels parfaitement ligués.

LE BILAN 

1 °C de hausse ne suffisent absolument  pas à ravager la Terre, les Mers et les Océans, les Forêts et les Grands Fleuves, les plus grands glaciers, les pôles,   à  générer des incendies gigantesques, etc  ! Inepties... Nous sommes responsables d'une hausse moyenne très certainement supérieure à 8 / 10  ° C, localement. alors, climato-sceptiques, guerres de chapelles, théorisations plus ou moins fumeuses sont  abandonnées dans l'arène de circonstance des  aléas, de la prudence, de la réserve et du recul qui autorisent en définitive toutes les dérives, y compris  cette pseudo  Transition Énergétique à la mode, plus encline  à se gaver sur l'existant, fût-il radié ou obsolète.

Il est des pantins  en hautes sphères qui manient parfaitement la taxe généralisée, sur la masse des petites gens. Ils sont là pour faire du chiffre, qu'importe l'horizon. Les voyez-vous s'exprimer sur le sujet dramatique et tragique de l'Accident Climatique en Cours ?  Non ! Jamais... Ils se taisent, ordonnent, passent les lois en force mais non les bonnes pour le climat, ménagent la cour des grands !

MAIS  

 

D'ores et déjà, nous pouvons affirmer  aujourd'hui  que toutes  les tendances naturelles à la hausse du Climat sont  à considérer avec le  grand sérieux,  aussi minimes soient-elles, en fonction  du caractère spécifique de chaque type de climat,  géo-localisé, soumis à des influences humaines prégnantes, de type industriel ou énergétique ; 

D'autre part, les  infimes variations climatiques relevées et  aussi plus ou moins habituelles,  probablement étrangère à l'homme, en élévation sur quelques années,  suffisent à renforcer, à acuitiser  les causes civilisationnelles de l'Accident Climatique en Cours.

Nous ne maîtrisons absolument pas la nature, les éléments et l'ampleur des milliers d'interférences que les formes du dérèglement climatique revêtent et  occasionnent dans  le monde. Cela,  au niveau des grands centres permanents météorologiques qui se trouvent  en situation de blocages récurrents,  de plus en plus fréquents et longs, - Plusieurs mois déjà pour l'année  2018 - !  La relation Canicule, Anticyclone ou Dôme  Anticyclonique, Sur-Activités humaines, - soit Production / Rejets -,  est désormais  établie, vérifiée, hélas opérante sur le terrain.

Tous les paramètres mis en synergies dévastatrices entrent en confrontation,  s'additionnent, se rependent  à l'infini et  génèrent des  contextes catastrophiques. D'où l' imprévisibilité, la soudaineté, la virulence des extrêmes climatiques et environnementaux qui surviennent, nés  de confrontations d'ordre bio-chimique  et thermodynamique  d'une  toute autre ère. Il ne faut pas sortir de la cuisse de Jupiter pour comprendre  cela.

 

LES POLITIQUES  DEVRAIENT  FAIRE   PREUVE D' HUMILITÉ 

ET DE  NOUVELLES  RESPONSABILITÉS 

 

A l'inverse, il exacerbent la Machine Infernale, ils  consacrent la fuite en avant suicidaire de la démesure et du chiffre à  faire, affaires. Ils campent, repus, à l'origine de tous les ravages perpétrés  contre le Milieu  sous le couvert de ces COP et sommets  pléthoriques et superfétatoires, ostentatoires, coûteux, desquels on se déprend à l'envi, sans  pressions ni sanctions.

Final  apologétique, de vainqueurs et de m'a-t- on vu  ? On saupoudre, on larmoie  en se prenant dans les bras  ; ce sera 2 ° C de hausse, pas plus, mais sans toucher au nerf de la guerre. Vitrines ... Électoralisme,  Prébendes, tout y passe.

Pendant ce temps les marinas, les casinos,  les grands voyages autour du globe  affichent complet ! Les  Yachts  insolents croisent partout,  le luxe se répand et couvre les plus beaux espaces remarquables, les signes extérieurs de richesses n'ont jamais été  autant affichés, l'industrie et l'économie  sont au beau fixe, les dividendes explosent, les taxes  sur les masses laborieuses également. En bas de l'échelle, on naît déjà  à la ramasse, le chômage  ne débande pas. La Terre, les océans, les mers sont  en surchauffe aggravée! Un siècle  aura  suffi  pour que  des politiques de merde se passent le flambeau de la destruction massive. Les canicules  sont notre avenir. Les élites et les voyous en cols blancs  espèrent et misent sur l'adaptation des hommes aux très fortes chaleurs. Ils bosseront jusqu'à 70 ans, avec plus de 50 ° C de températures ultra-modernes dans les villes, pour des températures moyennes. 

Vivre dans des cloches, des bulles de verre, sous la terre et la mer des rivages et des côtes conquis ne les effraient pas, cela conforte le chant du tiroir-caisse et du rapt organisé. Les Opinions se taisent ! Jusqu'à quand ? 

Des Lâche-Rien qui  spéculent en définitive  sur la résistance d'une nouvelle forme d'esclavage. L'ordre économique dicte. Des êtres inhumains asservis aux rouages d'un système méritocratique juteux, source de  tous les désordres et déséquilibres psychiques. Les autocrates bien nés ont le vent en poupe, donnent de la cravache et du fouet.

A ne rien dire, à laisser faire, nous allons  tout droit vers un monde infernal, dépossédé de tout ce qui fut de pans de nature et d' harmonies essentielles, de quiétudes. Ce qui  subsiste encore de l'Eden perdu, de ces derniers Îlots d'authenticité reviendra aux puissants, aux ultra-riches, aux mondes des affaires de ce Monde que les masses choient, sans  sans rendre compte. Une coupe du monde suffit à aveugler, à éblouir au royaume des catharsis distillées comme un nouvel alcool.

Ne pas entrer en résonnance avec toutes les polémiques, le détail des études visant à tergiverser. Mais d'admettre le caractère terriblement polluant et impactant de notre modèle de Civilisation, considérer l'étendue de nos dégâts, faire passer avant l'argent l'urgence d'une transition civilisationnelle vitale dont les priorités seraient : 

 

RALENTISSEMENT / MESURE  / CHOIX / TRANSITION DURABLE ET PROPRE /

REPARTITION EQUITABLE DES MOYENS POUR Y PARVENIR 

CORSICA...GO56

INSURRECTION DES CONSCIENCES 

______________________________________________________________________________