PENSEES_EN_MER_

 

Navigue, use de ton aile et du souffle onirique des  horizons sans terre ! Au coeur de la Grande Bleue, de l'immensité azurée,  mille oiseaux migrent, mille cétacés honorent le champ immémorial des mers... 

Divague encore, solitaire, tant qu'il est encore temps. La manne est prodigue de pensées et le viatique :  prometteur ! 

Va et  cingle. En mer, enivre-toi de silences  vagabonds. Aucun  dialogue n'est désormais possible, sain. Le cours parjure  des choses irréversiblement grime  et  souille l'aube  !...

D'entre la blancheur immaculée des écumes et l'encre cobalt des vagues, uniques vont ces  gages de pureté. Les  mots y  engendrent un penser  clair et mélodieux. Déprends-toi  donc des  nouveaux mensonges et de la rime  qui lasse et habitue ! 

Recompose le réel. La pensée sourd de l'élément exalté. Elle  s'accorde au tout ondé ! 

Allants que l'on souhaiterait inépuisables, à la fois  tangibles, nécessaires, régénérant ! Comme la source et  le puits le sont au pèlerin  qui marche vers le champ des étoiles sans nombre, la nuit, le jour, d'un bout à l'autre du voyage  stellaire, droit dans la lumière.

Combien inconcevables  et pourtant si vrais demeurent la mer, les océans, l'eau des nuages et des torrents fluant vers  le même dessein pacifique de vies innombrables et uniques. 

Solitaire,  glissant et planant sur les flots, je relate avec clarté, soucieux de véracité. Guise d' absolu à bord duquel  je croiserai  un peu plus près des   mondes afin de me ressourcer, me  rappeler  à l'alliance  blessée, du grand messager.

A l'unisson de la profonde respiration, du   pouls  sourd des  mondes, que l'homme enfin  pose avec déférence et reconnaissance  un tout autre regard sur le sens actuel des Lumières, le dogme, les instincts de conquêtes et de dominances invétérées.

Il faut aux pouvoirs opportunistes s'en remettre aux vérités  impérissables de l'étant et non au flamboyant diktat de l'artifice et de l'éphémère qui les situent en marge du temps proximal

 

- MARIN - 

Pensées en Mer 

2 ème Ecriture le  19 Septembre 2021   - En Cours 

 

___________________________________