MAKKENA

 

 

 

Redouterais-tu l'hiver
la tempête qui oblige à l'appel
d'un vertige funambule      Haut délire    in-sensé

Si l'intention perdure          encore  intacte
l'acte faiblit      Alors      qui mène le bal
la folle gestuelle que la vague attend

Votre pacte d'alliance
assume  le fossé qui distance       lentement
sur l'océan immémorial

Tu connais les signes pertinents du jeu
de la vie   _     à la mort        le seuil décisif  
le chasme qui veille et qui attend

Quant à l'émoi     la liberté
ivres de vent azur                Carte blanche
qu'ils se moquent éperdument du temps

Rassure-toi        tu n'as jamais  parlé  tout seul
mais renoues un dialogue vrai
allant (s)   par le flot intarissable de coeur-océan

 

!

 

- MARIN - 

Pensées en Mer  / A bord de la Folie