NAVIGUER_DANS_L_ECUME_ET_LA_MOUSSE_

Ici RIDER  " FLIPPER " évolue sur 4  Spots  Différents orientés  ON à Side SHORE... Les vagues taillent et le Line Up s'en ressent ; afin de ne pas chuter, de gérer avec efficacité  un " plan d'eau " chahuté et moins portant, surtout dans les phases critiques des moves et transitions

 

 

2 cas de figures se présentent dans les vagues : 

LES BORDS IN & OUT 

Le Contexte 

 

 

 

On se trouve soit de face, en partant, pour le saut ; premier cas de figure.

Soit la vague nous poursuit, en revenant, au Surf notamment, séquence  frisson quand plus de 4 mètres d'écume et de mousse roulent en grondant...

Enfin, le Waverider qui sait ne plus pouvoir passer, dans la partie IN et  / ou OUT aura le choix, - s'il le peut encore -, de jiber assez tôt en partant  ou en revenant, afin de s'échapper ! 

Dans les deux cas, il convint de ne pas se trouver Face  ou perpendiculaire au déplacement d'eau de la section ...

Avoir bien intégré les nuances  et les subtilités de la naviagtion dans les conditions On à Off Shore ; c'est un minimum requis. Sur le sujet, se reporter au Clip Vidéo 2018 de Boujmâa GUILLOUL à Moulay, au Maroc  

!

RECOMMANDATIONS 

 

- En partant, un Petit Largue, pleine balle fera l'affaire pour d'une part aller  vite et d'autre part fuser  à la rencontre du rouleau d'écume, en s'appuyant   au lof, pour un franchissement plus aisé, moins frontal, plus doux.

Quant à la descente aux enfers, au Surf, idem ! Surtout, ne pas se trouver coursé par le " Roulosse ", franchement par l'arrière ! Se dégager, via l'épaule de la vague. Le déferlement va moins vite, le souffle projette et éloigne un peu et avec de la chance, on peut tenter un Kixk - Out soit une sortie de vague dans l'urgence. Bien lire, avant la session, du bord, le comportement des vagues, des séries, du rang  de la section dans la série.

Si le Waverider se laisse poursuivre, il va ralentir à ses dépens et  subir l'avalanche très rapide du rideau d'eau, la projection vers l'avant et à grande vitesse de la masse liquide. Momentanément happé vers la lame, il ralentit en subissant le verdict sans appel.

NAVIGUER DANS L'ECUME

 

C'est le lot de tous les Riders de gros ! En effet, les grosses vagues laissent toujours un épais manteau d'écume qui bouillonne ; un contexte déstabilisant la trajectoire et la glisse, les prises de carres au vent et sous le vent.

En partant vers le large, nous l'avons vu ci-dessus, privilégier le petit Largue / Travers ; la portance augmente avec le carré de la vitesse ... !

En revenant, au Surf et, plus particulièrement au Bottom Turn, bien lire la section et surtout engager le virage  dans sa partie la moins impactée ; flexion des jambes / cuisses prononcée et surtout, maintenir une assiette du flotteur, avec un max de surface mouillée pour ce qui concerne la prise de carres, ( cela évite les rebonds et le wipe out ).

L'aileron ou les fins ne suffisent parfois plus ; alors la carène prend le relais, en mordant tout du long dans l'eau =  facteur de stabilisation de la trajectoire et de  précision de la courbe.

L' ESPRIT VAGUE 

Ces recommandations ont leur importance ! Nous établissons à ce sujet une  " Planche Pédagogique Vague " en usant du montage photo que vous agrandirez...

Dans les vagues, le moindre détail compte ; le registre des vagues ne signifie pas exclusivement les Moves. La navigation et l'évolution, l'aisance et la connaissance du milieu toujours plus approfondies importent tout autant.

Un état d'esprit porté vers la découverte, la capitalisation d'un certain nombre de données, de savoirs et d'acquis qui certifient des compétences spécifiques, sujettes à formalisations et surtout à évolutions dans le vaste domaine des Pratiques Extrêmes Bio-Informationnelles

***

Contribution //  Corsica...Go56

Pour le 

WAVESAILING