INVESTIGATION_MILIEU_MARIN__CORSE_

 

Kayak de mer, Wind et Kite Surf, Paddle - Board, Catamaran sportif, sont des moyens d'investigation propre, non motorisés, dont l'approche des rivages ne connaît que les limites de la mer houleuse et du vent fort

MAIS 

 

Ils s'avèrent être de fantastiques moyens d'investigation, au plus près des éléments naturels, du relief, du littoral, proches des cours d'eau et des graux...

Les pratiques extrêmes, - dans leur prolongement et leur logique spécifiques-,  donnent aux adeptes et aux pratiquants l'occasion d'aller et de découvrir au plus près du réel ce que l'on ne voit pas ailleurs ou les non-dits.

En effet, sous réserve du niveau de compétences avérées et éprouvées, des conditions de mer et de vents, l'esquif tracté ou non par un flux d'air ou mobilisé à la force des bras ou à la pagaie, permet  à la fois de s'approcher du rivage, du tombant mais aussi de rendre compte du visage de la terre, vu de la mer, plus ou moins loin : perspectives 

!

Précieuses informations de nos jours !  Des  informations et un compte rendu, un état des lieux à faire valoir auprès des autorités,  relatifs à l'état du littoral qui se dégrade, à la vision globale des versants et des coteaux de terres  qui dévalent vers la mer et dont on mesure aujourd'hui les terribles balafres d'un urbanisme galopant,  le plus souvent non intégré aux paysages uniques qui sont les nôtres, notamment en milieu péri-urbain insulaire...

Quant  aux anfractuosités rocheuses, aux petites baies et anses bien enchâssées, à toutes ces portions de côtes qui canalisent et abritent hélas !  les déchets plastiques et autres - macro déchets jetés par les bateaux ou rendus à la mer via les cours d'eau : nous sommes aux premières loges ; le constat est édifiant, le Littoral recèle  une masse de macro et micro déchets absolument faramineuse

!

Ainsi, c'est au terme de  distances parcourues  à la journée,  inégalées, que l'on peut relever des indices précieux eût égard à de très nombreux champs scientifiques sollicités et en cours  d'études.

S'en passer, c'est aussi perdre un nombre important de données sur le vivant, sur l'état des lieux d'un urbanisme actuellement  hors de contrôle, de la fréquentation saisonnière hors - normes de sites naturels via la mer ou la terre, etc ...

N'oublions jamais de contribuer, au titre d'un public  sensibilisé aux choses de la nature, de la mer et de la  terre, à la diffusion d'informations et d'observables riches et utiles à la recherche, à l'investigation environnementale durable.

Faisons part de nos sources, de nos précieuses observations,  participons activement  à tous les processus de prévention-prévoyance et de sécurité concernant un environnement remarquable en tout points afin qu'ils servent les intérêts de notre Île. 

ECOGESTES

responsables et utiles rendus à la collectivité,  aux structures en place en charge d'un grand chantier de réhabilitation de nos écosystèmes et de nos  sites remarquables.

Nous mettons en balance et croisons un certain nombre d'informations ; oeuvrons ainsi à la prise de conscience interactive et collective pour les communes de demain, la propreté, la gestion complexe  du Littoral ! 

Nous traiterons à terme d'un Golfe qui nous tient à coeur et que la Modernité détruit, souille, encombre, défigure ; il fut l'un des plus authentique et spécifique de l'Entité Environnementale Insulaire Corse.

Ce Golfe doit être sauvé, arraché aux griffes de l'uniformisation, aux risques imminents de le voir  travesti à jamais

...!...

Georges NEMO 

Pour 

CORSICA...GO56 

 

LITTORAL_SW_CORSE_