VIGILANCE_ROUGE__AUDE_OCTOBRE_2018

Situation catastrophique dans l'Aude 

 

S'ADAPTER   AUX NOUVEAUX CONTEXTES  MÉTÉOROLOGIQUES _/  CLIMATIQUES 

 

Nous avons posé  sur cet espace, la très forte probabilité de phénomènes météorologiques  " climatique-ment dégradés "  et d'intensité hors-normes pour ce qui concerne toutes les zones du Bassin Méditerranéen Occidental et proches alentours - avec débordements terrestres, notamment sur territoires  sous l' influence des montagnes.

 

PÉRIODE ET CONTEXTES HÉLAS   DE +/+  FAVORABLES AUX CATASTROPHES NATURELLES

 

La situation de hautes pressions, établie depuis des mois, que visitent un certain nombre de perturbations associées à des centres  dépressionnaires,  soit des ondes et des fronts actifs  pluvio-orageux feront  craindre le pire, particulièrement  lors des flux de secteur Sud.

Les eaux de la mer et les masses d'air chaud canalisées depuis le Maghreb, le Proche - Atlantique / Sud de l'Espagne et la Méditerranée  viennent bien évidement emballer un scénario  météo-climatique explosif.

Quant aux phénomènes cycloniques  qui sévissent outre-Atlantique et  qui finissent leur course en revenant errer proche de l'Europe Occidentale, ils  n'arrangent guère les prévisions et la situation, même à court terme. ( Cyclone Leslie ) ! 

L'EMBALLEMENT  DANS LE MARASME 

 

Des épisodes d'une intensité jamais égalée pourraient donc et encore se produire, sévir, tout autour de la Méditerranée, avec  une vigilance largement étendue et accrue pour les habituels épisodes Méditerranéens ou  les Medicanes en Mer.

Il convient de savoir dépasser le seuil de la VIGILANCE ORANGE

Les réserves de chaleur sont considérables et l'air froid en altitude de plus en plus présent. Les chocs thermiques  se révèlent extrêmement violents. A cela s'ajoute les écarts de températures générées par les activités humaines, pour des proportions considérables suivant les lieux et les courants atmosphériques. L'horizon  est donc  menaçant !

Le mois de NOVEMBRE sera à observer de très très près,  de l'Île de Corse  vers  l'arc méditerranéen  de l'hexagone.

 

PRÉVENTION SÉCURITÉ  AMÉNAGEMENT   ET DEVOIRS DES COMMUNES 

 

Il est évident que toutes les agglomérations et lieux de résidence doivent être revus, aménagés, vérifiés, en proximité des cours d'eau ou voies naturelles d'évacuation des eaux pluviales, sous les ponts, outre les réseaux hydrauliques  en place,  etc ! ...

La ville, la commune, les zones habitées ne peuvent se passer désormais d'une gestion préventive en matière d'exutoires d'eaux fluviales, d'une part. L'état de  propreté irréprochable de la ville et de ses  alentours, des zones péri-urbaines, embouchures, constituent une condition incontournable, une obligation pour les élus !...

Un constat / Bilan devient dès lors  obligatoire visant à faire le point, dans l'urgence, de pallier aux manquements et dans le court terme : aux travaux  d'ordre préventif de toute nature qui s'imposent

Le risque de  submersion  majeur, brutal, soudain, hors-normes est inévitable, surtout dans les quartiers proches de zones négligées ou exposées, ( zones inondables habitées  )...

LES OBLIGATIONS NATIONALES DU RETOUR D'EXPERIENCES 

 

Les maires ne peuvent se lamenter, déplorer l'évènemment  toutes les fois que survient un désastre, sans changer radicalement la donne locale, commune par commune. Il y a là un vide prévisionnel inacceptable ! 

Quant aux  habitants, comment  supportent-ils l'inondation récurrente, les conséquences de  ces accidents sans précédents, obstinant le quotidien de l'automne et  hivernal ? Pourquoi  éprouvent-ils de tels sinistres  alors que  rien ne change au niveau communal en terme d'équipements, de mesures, d'aménagements sur le front des crues connues.

Des communes qui témoignent  d'aucun  retour d'expériences positifs en matière de risques majeurs, sur zones impactées et à risques qui deviennent trop élevés 

!

 

CORSICA...GO56