petain 3,,

C'est à gerber ! Merci, Robert DESNOS, le Poète assassiné, tu panses nos larmes ...  

!

 

PETAIN EN QUESTION 

 

 http://emmila.canalblog.com/archives/2018/11/09/36852932.html

 

MARECHAL DUCONO 

 

Maréchal Ducono se page avec méfiance,
Il rêve à la rebiffe et il crie au charron
Car il se sent déja loquedu et marron
Pour avoir arnaqué le populo de France.

S’il peut en écraser, s’étant rempli la panse,
En tant que maréchal à maousse ration,
Peut-il être à la bonne, ayant dans le croupion
Le pronostic des fumerons perdant patience ?

À la péter les vieux et les mignards calenchent,
Les durs bossent à cran et se brossent le manche:
Maréchal Ducono continue à pioncer.

C’est tarte, je t’écoute, à quatre-vingt-six berges,
De se savoir vomi comme fiotte et faux derge
Mais tant pis pour son fade, il aurait dû clamser

 

ROBERT DESNOS

Mort le 8 Juin 1945 au camp de  concentration  de Theresienstadt

 

 L ECHEC DE LA PENSEE

 

§

http://www.lefigaro.fr/histoire/centenaire-14-18/2018/11/09/26002-20181109ARTFIG00123-la-premiere-guerre-mondiale-en-chiffres.php 

 

!
Nos parents chantaient à l'école, de force, après 1940 et la débâcle, au coeur de la collusion infâme, du temps de la déportation et de la délation, à l'apogée de la collaboration avec l'ennemi  :  
_ " Maréchal, nous voilà ... " 
Hymne officieux de l'état français
Grandeur et servitude des maréchaux  devenus  parjures, traîtres monumentaux
!
Et vous n'oublierez pas les dizaines de milliers de victimes  de la Guerre du Rif, au Maroc, durant  les soit - disant années de gloire du Maréchal ... Mais où est-on, que signifient ces mascarades  ?  Les  populations du Rif  connurent les primeurs  horribles des Gaz de combat, impactant pour des siècles la vie, les familles, les enfants, la terre, les animaux, les végétaux
Préfigurations morbides de 39 / 45 , Oui 
PETAIN
tu as pourri  et infecté le Futur et  c'est cela que l'on tient à honorer, aujourd'hui !  Foutez-moi le camp de l'Histoire, de la mémoire, de l'Humanité
!

PETAIN2,

 

.