AFFRONTEMENTS_GILETS_JAUNES__NOV_2018

 

 

POURQUOI 

 

Parce que l'Etat redistribue  aux patrons et aux industriels  les Recettes  et les Profits réalisés sur le dos des Travailleurs ; les moins lotis, côtés salaires et habitats, paient le prix  fort !  Ces primes à la casse et à la reconversion qu'eux mêmes financent  tout en touchant des  salaires moyens à modestes, qu'ils soient retraités, démunis, en situations de Cdd, d'emplois précaires, en intérim sur  2 jours, - soit l'inacceptable . ! 

Il est curieux de ne pas voir dans la rue les Patrons réclamer leur dû et les retards de l'état dépassé par la demande en matière de  primes  ! Curieux, non ? 

C'est que l'on nomme le Racket d'état, le vol des masses par des voyous en cols blancs. Une situation inacceptable,  lorsque de surcroît, l'état fait de l'achat d'une voiture occasion  la panacée, omettant de préciser le caractère aléatoire de ces transactions bancales eût égard à l'état du véhicule, ses probables pannes, la remise au rebut sitôt les  normes  et les vignettes obsolètes et dépassées.

Mais plus encore, l'état n'annonce aucune mesure qui puissent légitimer et satisfaire l'opinion quant à la remise en état partielle des véhicules existants, roulants et satisfaisants  encore aux contrôles techniques devenus drastiques.

Ainsi de l'équipement  viable,   par les constructeurs,  de systèmes de filtration puissants et adéquats, sous formes de Kits appropriés aux modèles actuellement hors vignettes CRIT 'AIR, intéressant aussi les poids lourds. Cela existe, mais on ne le développe pas, on tait les concepts qui affecteraient les Lobbys et surtout les argentiers pingres de l'état. C'est une HONTE ...

Quant à la taxe écologique = Arnaque  généralisée

!

L'ETAT PARADOXAL /  INSOUTENABLES STRATÉGIES POLITICO - ÉCONOMIQUES ET FINANCIÈRES

 

Gilets Jaunes, sachez - le, hélas ! L'état ne cédera pas  un iota ! La manne est trop juteuse ; il panse ses bévues, son incurie, ses lacunes à éponger ses dettes ! C'est de bonne guerre ; la masse des travailleurs trinque, paie, souffre ces fins de mois, ces deux dernières semaines qui sonnent  clair dans les poches des petits  revenus et des retraités.

Mais plus encore, il avance,  en se félicitant,  l'argument et l'aubaine  de la baisse du cours mondial  du pétrole et du prix du baril, si peu répercuté à la pompe, éphémère ! Il appelle cette baisse de ses voeux, sans se soucier, à ce haut niveau de production, de l'ouverture des vannes mondiales et de la gigantesque pollution à venir que la surconsommation  entraînera.

De plus, il vous somme de changer de voiture, pour des modèles moins gourmands et plus propres, sachant qu'au final, les gens rouleront davantage et  toujours à l'énergie fossile, utilisant une ressource sale  qu'il continue de surtaxer, tandis qu'à l'achat de la matière première, il paie à moindre coût ses fournitures , soit, un double bénéfice pour  les caisses de l'Etat !  Spéculation insupportable dont les profits ne sont pas à bon escient répartis.

L'état ne peut se priver de la manne des taxes sur les énergies fossiles ! Il augmentera les ponctions, tout en  laissant le pays  submergé de brut, de fioul, d'essence et de gasoil, consommer tout azimut, et transgresser les Accords de Paris. Il appelle cela la  Taxe Écologique, : quel culot, quel aplomb ! 

Et de plus de torcher la population en dégageant des marges gigantesques, en réalité, non dites ! L'Arnaque est à son comble ...

Enfin, les constructeurs font l'avance d'une prime à la casse  ; à la bonne heure ! Des millions d'euro avancés à l'état qui se répand dans les lenteurs, les lourdeurs, l'arrogance d'un volant d'explications cadres  vantant le succès de ses dispositifs d'accompagnement. Le mensonge  est à son apogée ! Inacceptable.

Non seulement les constructeurs revoient les prix de leurs voitures à la hausse, mais plus encore, la prime à la reconversion qu'ils allouent  serait égale au montant de ces hausses, laissant le patronat vendre sa production avec les mêmes profits et marges d'avant tout dispositif, voir davantage.

LE SCANDALE 

Mieux encore, la pilule est dure à avaler lorsque l'on sait que le même état mit le paquet sur la promotion du marché du DIESEL en 2012, Dieselgate à l'appui,  afin d'écouler avant la tempête actuelle les stocks de voitures gigantesques qu'il faudra remiser et changer  !  Il le savait et, c'est bien pour cela que les hausses totalitaires ont lieu sans aucun retour en arrière possible ; tout est déjà programmé ! 

LE VOL ORGANISE EST A SON PAROXYSME

 

Les gens, victimes des menées troubles, déloyales, malhonnêtes de l'Etat- Patron, souffrent de plus en plus ; le pouvoir d'achat est en rupture avec les besoins indispensables que la société impose, sans surplus ni  aucune  aisance. La situation devient insurrectionnelle, dans la plus stricte des légitimités. 

Face à  cela, c'est la force officialisée, les personnes gazées, frappées, blessées, bousculées, sans que personne en haut lieu ne s'offusque ! La voie de la violence étatique pour unique réponse, des provocations détestables... Une femme est morte, le chef de l'état ne s'est pas même montré. C'est là une situation révoltante, écoeurante.

Quant à ceux qui Rugissent et qui palpent, qui castagnent et qui boxent, ils enfoncent le clou dans les plaies de la précarité et de la misère en annonçant de prochaines hausses de taxes dites écologiques.

C'est que l'on nomme 

MÉPRIS   ARROGANCE  INTRANSIGEANCE  VIOLENCES D'ETAT

SOIT L'ECHEC  CINGLANT DE LA POLITIQUE

L'Etat va payer très cher  son insolence et son mépris ! Il frappe les manifestants et laisse les automobilistes et les camionneurs renverser et blesser grièvement les personnes

CA SUFFIT MAINTENANT UNE HONTE UN SCANDALE

 

UN GILET JAUNE NON POLITISE ET VICTIME DU FARDEAU DE DURER DANS CETTE SOCIÉTÉ DE VOLS ORGANISES