CLIMAT_DANGERS_PLANETE_

Rien n'arrêtera la mer, l'Océan, les cours d'eau, les déserts de se recouvrir d'eau ! Dérisoires sursauts de la technologie livrée aux assauts terrifiants des éléments bientôt ligués et déchaînés. C'est l'évidence même et la raison, avec le discernement qui convient à toute assertion. Nous vivons une sombre  et menaçante  transition, avant de basculer vers le chaos omniprésent, omnipotent et, ce ne sont  pas les équilibres du budget, le sempiternel déficit   qui voleront au secours de la planète.

Pendant se temps, l'Arabie  compte attaquer les nuages avec sa tour projetée à  1 Km de hauteur

!

 https://www.bfmtv.com/international/indonesie-un-cachalot-retrouve-mort-avec-6-kg-de-plastique-dans-le-ventre-1571232.html

 

( EXIGEONS DE L'ETAT QU'IL TAXE LES EMBALLAGES PLASTIQUES 

DE LA SOURCE  A LA VENTE  SVP )

 

ALERTE ROUGE 

 

https://www.lemonde.fr/idees/article/2018/11/20/changement-climatique-une-bombe-a-retardement_5385985_3232.html

 

 

De tels propos se tiennent fort heureusement au-dessus de la mêlée  et des systèmes auto-régulés, auto-financés !

Ils, - pour ne pas les nommer -, ne pourront pas  dire qu'ils  n'avaient pas été prévenus et, de longues dates, tout azimut, du moins de la part des experts, selon maintes études  et champs scientifiques.

Ils auront  en définitive su frapper lourdement sur les manifestants, pomper  le fric des  Taxes  sur l'énergie, en saupoudrant,  selon l'occasion  et  les circonstances  quelques créneaux  d'avenir, soumis  et à la merci des Lobbys bienveillants et perdurables.

A la lecture de tels axes de recherches, de ces conclusions plus que réalistes, fort est de constater à l'heure actuelle qu'il reste impossible de transiter vers une option écologique durable et responsable,  sans baisser les niveaux  de la croissance mondiale, la production, la consommation et, de là, toutes les sources de pollutions majeures, qu'elles soient terrestres, marines, atmosphériques qu'elles entretiennent et déchaînent.

C'est un constat, un préalable  incontournable ; ne pas le voir, feindre de l'ignorer  revient à pérenniser une attitude suicidaire et, ce ne sont pas les taxes,  qui changeront la donne. Les proportions que prennent les changements climatiques, les sources du dérèglement climatique entretenant une erre, une inertie  telles qu'il nous faut réduire les cadences de la machine infernale de façon drastique, converger  vers les énergies propres, revoir à la baisse les temps de travail, lever le pied, maintenir un ralenti  salutaire.

C'est l'unique option viable, il n'y en a pas d'autre, du moins comme fond de roulement des ressources de la terre et des mers-océans, avec lesquelles nous nous empoisonnons.

EXTRÊMES ET URGENCES CLIMATIQUES NE SE SIGNIFIENT  PAS

FAIRE LES POCHES DES   HABITANTS

!